L'opposition à la fluoration de l'eau poursuit le combat

La CTETS critique la sortie de la Direction... (Photo: François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

La CTETS critique la sortie de la Direction de la santé publique sur la fluoration de l'eau.

Photo: François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Déjà que la Coalition trifluvienne pour une eau très saine critiquait sévèrement la Direction de la santé publique dans le dossier de la fluoration de l'eau potable à Trois-Rivières, la récente sortie de la DSP n'aidera en rien à arranger les choses.

Joan Hamel est la porte-parole de la Coalition... (Photo: François Gervais, Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

Joan Hamel est la porte-parole de la Coalition trifluvienne pour une eau très saine.

Photo: François Gervais, Le Nouvelliste

C'est en compagnie d'une brochette de spécialistes de la santé dentaire et de scientifiques que la coalition a rencontré les médias, mardi matin, pour affirmer qu'une telle politique est une véritable duperie des citoyens et une atteinte à la démocratie.

La coalition refuse de baisser les bras devant la position du conseil trifluvien et de la Direction de la santé publique de la Mauricie et du Centre-du-Québec qui veulent imposer la fluoration par le biais d'investissements pour la modernisation des équipements de traitement de l'eau, la gestion du produit qualifié de toxique et la réalisation d'une étude sur l'efficacité de la fluoration de l'eau.

Mais les déclarations de la docteure Isabelle Goupil-Sormany, selon lesquelles le rôle de la santé publique n'est pas dicté par l'acceptabilité sociale, ont visiblement fait sursauter la coalition lorsque ses membres en ont pris connaissance dans l'édition de mardi du Nouvelliste.

«C'est inacceptable. On comprend mal sa réponse. Elle mentionne que l'acceptation sociale n'est pas un enjeu de la santé publique, alors que c'est une recommandation de la commission parlementaire de 2013. C'est de l'incohérence qu'on voit dans le discours», note Joan Hamel, porte-parole de la Coalition trifluvienne pour une eau très saine.

La coalition soutient que tout ce dossier est mené sur fond de duperie et de mépris à l'égard de la population, que ce soit en raison du refus de consulter la population ou de l'absence de réponses aux questions posées par la coalition aux instances en santé.

«L'opposition à la fluoration n'est pas l'affaire d'un petit groupe d'illuminés de Trois-Rivières. Nous sommes tout un réseau international de scientifiques, dont de nombreux experts ayant publié sur la fluoration ou les fluorures. Nous connaissons mieux le dossier de la fluoration que les experts de la Direction de la santé publique et les ordres professionnels.

Nous avons posé plus de 120 questions fondamentales sur les différents aspects de la fluoration au ministère de la Santé et des Services sociaux et à la Direction de la santé publique sans qu'ils fournissent la moindre réponse satisfaisante», ajoute Gilles Parent, naturopathe et co-auteur du livre Fluoration: autopsie d'une erreur scientifique.

Tout en décriant certains commentaires d'Yves Lévesque, qui a déjà qualifié les opposants à la fluoration de l'eau potable d'extrémistes, la coalition demeure confiante de parvenir à renverser la vapeur même si le conseil de Trois-Rivières a donné son aval à cette politique.

«Il y a plus de 14 000 personnes qui ont signé notre pétition. Sur toutes les portes qu'on ouvre (lors du porte-à-porte effectué par la coalition), 95 % des gens disent non à la fluoration et signent notre pétition. Si on avait plus de temps pour faire du porte-à-porte, le chiffre ne cesserait d'augmenter. On va gagner la bataille. La population est derrière nous. Ce n'est qu'une question de temps», ajoute Mme Hamel.

La coalition poursuit sa quête d'appuis en circulant notamment dans les districts électoraux représentés par des conseillers ayant appuyé la fluoration de l'eau potable.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer