Acupuncture et laser pour patients à quatre pattes

La Dre Marie-Pier Binette vient d'ouvrir un bureau... (Photo: Andréanne Lemire Le Nouvelliste)

Agrandir

La Dre Marie-Pier Binette vient d'ouvrir un bureau vétérinaire sur la rue des Forges à Trois-Rivières.

Photo: Andréanne Lemire Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

(TROIS-RIVIÈRES) Nos petits compagnons à quatre pattes bénéficient d'un éventail de soins décidément de plus en plus large.

La région de Trois-Rivières compte désormais un bureau vétérinaire où se pratiquent, en plus de la médecine classique, l'acupuncture, la thérapie au laser et la phytothérapie.

Il s'agit du deuxième service de médecine vétérinaire de la région à se lancer dans les thérapies dites alternatives.

La Dre Marie-Pier Binette, vétérinaire depuis 5 ans et originaire de Trois-Rivières, se passionne notamment pour l'acupuncture, une formation qu'elle a acquise en 2012, à Toronto, où un cours a été adapté en fonction de la physionomie des animaux.

Par rapport aux humains, «ce sont principalement les mêmes points d'acupuncture, les mêmes méridiens, les mêmes organes et les mêmes systèmes. C'est utilisé depuis des milliers d'années, en particulier sur les chevaux, indique-t-elle.

La vétérinaire reconnaît que peu de ses collègues s'adonnent à l'exercice des médecines alternatives même si ces dernières leur sont présentées dans le cadre de leur formation initiale.

La Dre Binette compte parmi les vétérinaires qui ont été séduits par ces approches. «J'ai vu des résultats, dans mes stages, avec l'acupuncture et je trouvais ça intéressant de pouvoir traiter un animal sans lui donner un médicament ou lui faire une chirurgie», explique-t-elle.

D'ailleurs ses intérêts la poussent aussi vers la thérapie par les plantes et même, tranquillement, vers la physiothérapie animale qu'elle intègre peu à peu à son éventail de soins. «Faire faire un exercice à un chien qui a une paralysie et le combiner à l'acupuncture et au laser peut l'aider à prendre de la force», dit-elle.

Dans son tout nouveau Bureau vétérinaire Centre-ville inc. de la rue des Forges, à Trois-Rivières, la Dre Binette utilise en effet une combinaison de médecine vétérinaire classique et de médecines alternatives, selon la condition de chacun de ses clients de tous poils.

C'est dans les maladies chroniques, lorsqu'il faudrait donner des médicaments à vie, qu'elle voit le plus d'avantages à sortir des sentiers battus. «C'est très efficace pour rendre l'animal plus confortable et il devient plus énergique», constate-t-elle.

«Ça peut réparer une partie d'un organe», explique-t-elle et aider des cellules qui ne sont pas en pleine santé à mieux fonctionner. «Des organes vont fonctionner mieux que si l'on n'utilisait pas du tout ces thérapies-là», fait-elle valoir.

Le laser fait beaucoup de bien dans les cas d'entorses où muscles, tendons ou ligaments sont blessés, explique la vétérinaire qui utilise la plus récente génération de lasers pour ce type de thérapie. Même les problèmes d'arthrite s'en trouvent améliorés, dit-elle.

Le laser peut aussi servir en acupuncture, explique-t-elle. «Si un animal tolère moins bien les aiguilles, ou s'il existe une condition trop douloureuse pour qu'on puisse mettre des aiguilles, on peut aussi stimuler les points d'acupuncture de cette façon-là», dit-elle.

Pour ce qui est des plantes, précise la Dre Binette, une bonne expertise est de mise puisque certaines herbes peuvent entrer en interaction avec des médicaments et nuire. «Il faut donc une bonne formation», plaide-t-elle.

«Utiliser tous les outils possibles en même temps, souvent, c'est ce qui donne les meilleurs résultats», résume-t-elle. Cette approche permet souvent de diminuer la dose des médicaments et même la durée de leur prise, explique-t-elle.

Le Dre Binette estime que la médecine vétérinaire a toute sa place à la base puisque sa force, ce sont les outils diagnostiques. «Mais dès qu'on a un diagnostic précis, alors on décide du meilleur traitement», fait-elle valoir.

brigitte.trahan@lenouvelliste.qc.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer