Un comité pour l'avenir des cinq coins

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(TROIS-RIVIÈRES) La Ville de Trois-Rivières a créé un comité pour se pencher sur l'avenir des cinq coins, soit les intersections de la rue Bellefeuille avec la rue Saint-Roch ainsi que la rue Saint-Georges. On souhaite ainsi avec ce comité élaborer des pistes de réflexion pour améliorer l'entrée du centre-ville de Trois-Rivières.

Les touristes qui visitent le centre-ville prennent naturellement la rue Saint-Roch lorsqu'ils quittent l'autoroute 40. Or, le secteur a souvent fait l'objet de critiques, car il ne serait pas accueillant. C'est donc avec la volonté de modifier cette perception et de dynamiser les cinq coins que la Ville a créé ce comité présidé par le conseiller municipal du district Sainte-Marguerite, Pierre A. Dupont.

«Le comité réunit notamment des personnalités du milieu des affaires. La Ville a demandé à ce comité de développer des idées pour améliorer ce secteur», explique Yvan Toutant, porte-parole à la Ville de Trois-Rivières. «Il est toutefois trop tôt pour affirmer qu'un projet sera retenu. Le comité doit élaborer des idées qui seront par la suite étudiées.»

Par ailleurs, des travaux d'aménagement d'un stationnement ont débuté aux cinq coins. Il s'agit d'espaces supplémentaires pour les travailleurs de l'édifice Lampron.

gabriel.delisle@lenouvelliste.qc.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer