Délices d'automne: l'international, avec la qualité locale

Lors de la conférence de presse dévoilant la... (Photo: Olivier Croteau Le Nouvelliste)

Agrandir

Lors de la conférence de presse dévoilant la programmation de l'édition 2015 des Délices d'automne, on retrouvait, de gauche à droite: Norman Houle, directeur régional du MAPAQ, Marilyne Lavoie, coordonnatrice de l'événement et Maxime Lemaire, coordonnateur marketing de l'école culinaire le Choix du Président.

Photo: Olivier Croteau Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
François Houde
Le Nouvelliste

(TROIS-RIVIÈRES) C'est un accent sur la gastronomie internationale qui caractérisera la 16e édition des Délices d'automne qui se déroulera du 4 au 7 septembre au parc portuaire trifluvien.

La liste des activités programmées balance entre la gastronomie et la musique. Dans le premier volet, le plus important, le public aura l'occasion de goûter à des mets indiens, français, belges et à des aliments comme l'alligator, le kangourou ou le sanglier. La tente de la Cuisine des chefs offrira une programmation variée. On reprend la formule du Combat des chefs dans un format rehaussé par rapport à l'an dernier avec des duels de 45 minutes entre quatre chefs à la fois. Chaque jour, ils s'affronteront dans différentes thématiques appliquées aux entrées et plats principaux. Le segment sera animé par Laurence Bareil, présidente d'honneur de l'événement qui affrontera d'ailleurs le maire Yves Lévesque dans un duel spécial.

L'école culinaire Le Choix du Président offrira des ateliers dédiés aux enfants qui seront appelés à fabriquer de la crème glacée. Les jeunes auront aussi accès à différents jeux qui leur seront destinés dans le parc des Ursulines.

Bien sûr, tout cela se déroulera à côté des tentes des exposants qui seront 55 à faire découvrir au public leurs produits du terroir québécois. Il s'agit du plus grand nombre d'exposants depuis six ans.

Une programmation musicale a aussi été mise en place pour la scène qui sera installée à l'agora du parc portuaire. On y verra Elvis Lajoie vendredi, à 20 h. Le lendemain, les talents de la jeune relève y seront de 14 h à 15 h 30 et Tone Call occupera la scène de 16 h à 17 h et de 17 h 15 à 18 h 15 pour laisser la place au Duo Kameleon de 18 h 45 à 19 h 45, puis, de 20 h à 21 h. Dimanche, retour des talents de la jeune relève en après-midi et place à Elbo Duo de 17 h à 18 h et de 18 h 30 à 19 h 30. Éric Masson prendra place de 20 h à 21 h 30. Finalement, le lundi 7 septembre, ce sera au tour de Rose Cosmo d'occuper la scène de 13 h à 14 h et de 14 h 30 à 15 h 30.

Il n'est pas superflu de mentionner que le grand spectacle 100 av. des draveurs sera présenté les 5 et 6 septembre à l'Amphithéâtre Cogeco et que les 150 premiers visiteurs des Délices d'automne à se procurer une passe de dégustation de 20 $ recevront une paire de billets pour le spectacle.

La coordonnatrice des Délices d'automne Marilyne Lavoie se réjouit de voir l'augmentation du nombre d'exposants. «On a été en mesure d'aller chercher beaucoup plus d'exposants et d'augmenter du fait même la variété de notre offre pour le public. On en a quelques-uns qui reviennent de l'an dernier mais on a aussi beaucoup de nouveaux exposants.»

«Notre collaboration avec Provigo Le Marché nous a aussi permis de mettre sur pied des ateliers différents, originaux et intéressants. On va exploiter le thème de l'international mais tout en mettant en valeur les produits locaux de qualité exploités dans un contexte nouveau et ça aussi, ça nous apparaît très intéressant. Nous priorisons la variété de l'offre parce que c'est quelque chose que les gens nous demandent.»

Si on n'a pas d'objectifs d'achalandage notamment parce qu'on n'a pas de chiffres des éditions antérieures sur lesquels s'appuyer, on a prévu un aménagement physique vaste et ouvert qui va permettre un achalandage très important.

«On a notamment enlevé une grande tente qu'on avait au milieu du site pour aménager plus de tentes individuelles consacrées à des exposants et ainsi améliorer la fluidité de la circulation pour accueillir confortablement encore plus de gens.»

francois.houde@lenouvelliste.qc.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer