La communauté se mobilise pour la petite Florence

Quelques superhéros qui ont participé à la journée... (Photo: Émilie O'Connor Le Nouvelliste)

Agrandir

Quelques superhéros qui ont participé à la journée d'activités familiales entourent la petite Florence dans les bras de sa mère, Céline Billet Cossette, ainsi que ses deux soeurs, Sarah et Océanne.

Photo: Émilie O'Connor Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(TROIS-RIVIÈRES) La mobilisation se poursuit pour venir en aide à la petite Florence Cossette, une fillette de Bécancour de trois ans atteinte d'un très rare syndrome. Samedi, près de 150 personnes ont participé au CAPS de l'UQTR à la journée d'activités pour la famille, un événement qui a permis d'amasser 3170 $.

«Beaucoup de personnes sont passées uniquement pour faire un don. Et les enfants s'amusent bien», a souligné sur place samedi la mère de la petite Florence, Céline Billet Cossette, très reconnaissante du soutien apporté par la communauté.

Seuls cinq enfants dans le monde souffrent comme Florence du syndrome Bainbridge-Ropers. Après avoir commencé un traitement selon la technique Padovan, l'enfant a connu une très belle progression. Malheureusement, ce traitement n'est pas couvert par la Régie de l'assurance maladie du Québec (RAMQ) et coûte près de 26 000 $ par année. Une somme que ne peut assumer la famille de la petite, malgré l'espoir que cette technique génère.

«La méthode Padovan est une technique de reconstruction neurofonctionnelle. Ça vient défaire les mauvais circuits de neurones pour les réorganiser afin que l'enfant puisse faire des apprentissages», explique Mme Billet Cossette. «Et depuis qu'elle a débuté ce programme en septembre dernier, ce n'est plus du tout la même petite fille. On vivait un véritable enfer avec son gavage, elle pouvait vomir jusqu'à 30 fois par jour. C'était très difficile pour elle de prendre du poids. Et depuis mars, grâce à la méthode Padovan, elle a appris à s'alimenter que par la bouche.»

Samedi, près de 150 personnes ont participé à la journée familiale où plusieurs jeux d'adresse, jeux gonflables, superhéros et princesses attendaient les enfants. Ces superhéros et princesses, qui ont fait le bonheur des tout-petits, sont une initiative de la librairie spécialisée Zone 51 de Trois-Rivières.

Le propriétaire du commerce et personnificateur de Superman, Didier Mercadal, affirme que les membres de son équipe, qui étaient là bénévolement, ont été extrêmement touchés par la petite Florence. Souvent appelée à participer à des événements pour les enfants, la ligue des héros désire même créer une fondation pour amasser de l'argent notamment pour aider Florence. «Lorsqu'on voit la petite Florence, on ne peut pas rester insensible. Nous ne pouvons pas accepter ça», précise Didier Mercadal.

En plus de la journée pour la famille qui a eu lieu samedi, d'autres activités de financement sont prévues. Vendredi prochain, un spectacle d'humour est organisé par un des membres de la ligue des héros au bar Industrie pub moderne, sur la rue des Forges, à Trois-Rivières. Les billets pour ce spectacle prévu à 20 h sont en vente au coût de 20 $. Les humoristes Alex Roof, Richardson Zéphir et Kevin Montreuil présenteront des numéros lors de cette soirée.

Par ailleurs, la campagne de sociofinancement Un espoir pour Florence est toujours en cours sur le site Internet Go Fund Me (www.gofundme.com/zuf4mr8). Dimanche, 1915 $ avaient déjà été amassés.

gabriel.delisle@lenouvelliste.qc.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer