Pas de Festival Urbain en 2015

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

François Houde
Le Nouvelliste

(TROIS-RIVIÈRES) L'édition 2015 du Festival Urbain n'aura pas lieu. Après avoir fêté le dixième anniversaire de l'événement l'an dernier, ses responsables ont décidé de prendre une année de recul pour revoir la planification stratégique de l'événement.

Toujours sous la houlette du Mouvement Jeunesse et culture, l'événement destiné aux jeunes Trifluviens a pris une autre forme cet été avec des chantiers urbains se déroulant dans des parcs de la ville. Deux ont déjà eu lieu dans les secteurs Cap-de-la-Madeleine et Pointe-du-Lac et un dernier se tiendra le 5 septembre prochain au parc Jean-Béliveau.

«Nous avons reçu une subvention de la Ville au printemps destinée à faire de l'animation dans les parcs, expliquait hier la présidente du conseil d'administration du Mouvement Jeunesse et culture Karina Tardif. Pour nous, c'est un retour aux sources qui fait qu'au lieu d'inviter les jeunes à venir se joindre à nous dans le cadre d'un événement au centre-ville, c'est nous qui allons vers eux, qui nous rapprochons de leur réalité. Dans les parcs, nous travaillons à partir des équipements qui sont déjà en place et nous modulons les activités en fonction de ce qui est disponible. On retrouve des skateparks, des terrains de basketball, des installations pour faire des ateliers de graffitis, de break dance, etc. Les activités se déroulent de 15 h à 22 h alors ça fait de bonnes journées d'activités pour les jeunes.»

Pour ce qui est du montant de la subvention municipale, si elle refuse d'en dévoiler le montant exact, la présidente indique qu'il est du même ordre que ce que le Festival Urbain avait obtenu l'an dernier, soit 6500 $.

«Nous voyons cette année comme une pause pour réévaluer notre mission, indique Karina Tardif. Nous n'abandonnons pas du tout l'idée du Festival Urbain, mais nous cherchons à voir quelle formule nous rapprochera le plus de nos objectifs. Le Festival avait un côté plus touristique alors que ce n'est pas notre mandat premier. Nous, on cherche à rejoindre les jeunes d'ici, d'abord et avant tout.»

«Les membres du conseil d'administration s'impliquent directement sur le terrain dans les parcs en mettant les activités en oeuvre. On va repenser la forme que pourrait prendre le FU dans le futur pour qu'il réponde précisément à nos objectifs et on verra si on reprend la formule dès l'an prochain. Pour l'instant, on se concentre sur les chantiers urbains à Trois-Rivières et sur les Blitz urbains dans diverses municipalités de la région qui connaissent présentement de beaux succès.»

francois.houde@lenouvelliste.qc.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer