Beaucoup plus de touristes dans la région en 2015

Les touristes sont nombreux en Mauricie et au... (Photo: Émilie O'Connor Le Nouvelliste)

Agrandir

Les touristes sont nombreux en Mauricie et au Centre-du-Québec en cet été 2015.

Photo: Émilie O'Connor Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Cyrenne
Le Nouvelliste

(TROIS-RIVIÈRES) Si la tendance se maintient, la saison touristique régionale 2015 sera une des meilleures depuis quelques années. Les spectacles Dragao à la Cité de l'énergie et Hommage à Beau Dommage à l'Amphitéâtre Cogeco permettent d'attirer davantage de visiteurs en Mauricie et au Centre-du-Québec.

«C'est beaucoup mieux que l'an dernier, on devrait doubler la fréquentation. Le fait que le Grand Prix se déroule sur deux fins de semaine et qu'il sera suivi du festival de l'Assomption contribuera aussi à attirer des gens en août. Le Cirque du Soleil donne un coup de main incroyable pour la région de Trois-Rivières et à Shawinigan, c'est Dragao», mentionne André Nolet, le directeur général de Tourisme Mauricie. Il ajoute que les ventes de forfaits mettant en vedette les deux spectacles vont très bien.

Les touristes sont aussi aux rendez-vous à Trois-Rivières. Plus de 7200 actes de renseignement ont été enregistrés, en juin et juillet, au bureau d'information touristique. Il s'agit de 600 de plus que l'an dernier. Le site Internet de Tourisme Mauricie connaît aussi une forte croissance avec 100 000 visiteurs par mois.

«Ça s'annonce beaucoup mieux que l'an dernier. Tout le monde constate qu'il y a plus de touristes cette année. La venue du Cirque du Soleil est un fort attrait. Beaucoup de gens en sont à leur première visite à Trois-Rivières, on leur défile la liste des événements et ils nous disent qu'ils vont revenir. Entendre cela, c'est rassurant», mentionne Yolaine Masse, la directrice générale de Tourisme Mauricie.

Chez Tourisme Shawinigan, on estime également que la saison touristique est sur une bonne lancée. «Malgré le début un peu lent, on connaît maintenant une bonne saison. Les visiteurs proviennent des régions avoisinantes, mais aussi de la Mauricie. On voit une bonne affluence au bureau touristique», confirme Andréanne Boisvert de Tourisme Shawinigan.

Un bon nombre d'attraits remarquent que les Shawiniganais s'approprient leur ville en visitant les lieux culturels et sportifs. La seconde moitié de la période chaude devrait être marquée par l'arrivée de touristes européens.

L'an dernier, la majorité des visiteurs, soit 83,2 %, qui ont visité la région de Shawinigan provenaient du Québec, alors que 8,7 % étaient originaires de la Mauricie et que près de 13 % venaient du Vieux Continent.

En hébergement, on note aussi une très bonne affluence depuis le début de la saison chaude. «Ce n'est pas comparable à l'an dernier, on connaît une forte croissance. Le spectacle du Cirque du Soleil nous a amené un bon lot de clients. La saison touristique est bonne», mentionne Kévin Vezina de l'Auberge Escapade.

Au Centre-du-Québec, on observe aussi un changement sur le plan du nombre de visiteurs. Une hausse des demandes d'informations a été observée dans les locaux de Tourisme Centre-du-Québec pour connaître l'horaire des activités offertes.

Il y a aussi de plus en plus de cyclistes qui explorent les chemins centricois. «Notre région a un avantage, nous avons plusieurs routes tranquilles et des pistes cyclables aménagées. Nous avons les plaines du Saint-Laurent au nord et les montagnes des Appalaches au sud. On tente de développer le vélo de montagne en faisant la promotion de nos parcs régionaux, comme celui de la rivière Gentilly», précise Isabelle Hallé de Tourisme Centre-du-Québec.

Par ailleurs, le Parc régional de la rivière Gentilly enregistre une importante hausse de sa clientèle. L'endroit touristique observe une augmentation de 50 % de l'achalandage comparativement à la même période l'an dernier, et ce, en incluant l'hébergement et les randonneurs. De plus, en date du 31 juillet, pas moins de 2200 séjours en hébergement ont été vendus, soit 600 de plus qu'au même moment en 2014.

À l'Auberge Godefroy, on constate également que la période estivale touristique sera très bonne. «On a une très belle saison, c'est certain que nous sommes dépendants de Dame Nature. Les gens sont plus enclins à visiter lorsqu'ils annoncent beau. Cet été, on enregistre beaucoup de réservations de dernière minute. On vend aussi beaucoup de forfaits en lien avec le Cirque du Soleil qui est de passage à Trois-Rivières. L'engouement est là, nous comptons un minimum de cinq réservations par jour en lien avec ce spectacle», confie Marie-Ève Boiclair de l'Auberge Godefroy à Bécancour.

En Haute-Mauricie, on constate aussi une augmentation du nombre de touristes. Pas moins d'un touriste sur trois serait originaire d'Europe, selon les plus récentes données du bureau d'information touristique de La Tuque. Rappelons que pour l'ensemble du mois de mai, l'augmentation était de l'ordre de 13 % alors qu'en juin, la croissance était de 4 %. Les données seront compilées prochainement pour juillet.

Précisions que les régions de la Mauricie et du Centre-du-Québec ne se positionnent pas comme des destinations de longues vacances. Les offices touristiques ciblent davantage les escapades d'une journée ou deux. Le litre d'essence moins dispendieux que l'an dernier contribuerait aussi à la croissance touristique régionale. Quant à la faiblesse du dollar canadien, il aurait peu d'impact sur les touristes américains, puisqu'ils sont peu nombreux. En 2014, la région mauricienne avait enregistré une hausse totale de 4 % du nombre de visiteurs, selon un sondage mené par Tourisme Mauricie auprès de 97 entreprises touristiques.

jonathan.cyrenne@lenouvelliste.qc.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer