Les Franciscains font peau neuve

Un reliquaire relatant les étapes marquantes de la... (Photo: Stéphane Lessard)

Agrandir

Un reliquaire relatant les étapes marquantes de la vie du Bienheureux Père Frédéric sera dévoilé à l'occasion du préfestival portant son nom. Sur la photo, le frère Michel Boyer, responsable de la communauté des Franciscains de Trois-Rivières, le père Roland Bonenfant, vice-postulateur de la cause de canonisation du Père Frédéric, Marie-Hélène Saint-Yves, assistante à la direction du centre Frédéric-Janssoone et le frère Néhémie Prybinski, directeur du centre.

Photo: Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laurie Noreau
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Les Franciscains ont pu rafraîchir leurs installations grâce à un investissement de 200 000 $. C'est toute la chapelle Saint-Antoine qui a pu bénéficier d'une cure de jeunesse. Puisque la canonisation du Bienheureux Père Frédéric n'aura vraisemblablement pas lieu en 2016 comme souhaité, ces travaux de rajeunissement viennent mettre un certain baume sur les espoirs de la communauté religieuse.

Tout l'intérieur de la chapelle Saint-Antoine a été... (Photo: Stéphane Lessard) - image 1.0

Agrandir

Tout l'intérieur de la chapelle Saint-Antoine a été rénové. La toiture a également été refaite. Au total, ce sont des investissements de 200 000 $ qui ont été nécessaires pour remettre les installations à neuf.

Photo: Stéphane Lessard

Du plancher jusqu'au toit, la chapelle Sainte-Antoine, située à l'angle de la rue Laviolette et du boulevard du Saint-Maurice, a littéralement fait peau neuve. La toiture a en effet été complètement refaite et les bancs ont retrouvé leur éclat d'antan avec une séance de vernissage. Le nettoyage du plancher et de la peinture sont venus compléter cette remise à neuf. La chapelle est maintenant prête à accueillir les nouveaux frères venus se joindre à la communauté de Trois-Rivières qui a été désignée maison de formation pour l'accueil des postulants.

Quant à la canonisation du Bienheureux Père Frédéric, espérée par les Franciscains depuis de nombreuses années, «les dossiers suivent leur cours», soutient le frère Roland Bonenfant, vice-postulateur de la cause de canonisation du Père Frédéric. «Il n'y a pas de nouveaux développements. C'est à Rome que ça se passe maintenant».

L'échéance de 2016 est de plus en plus écartée étant donné qu'un délai de quinze mois est nécessaire pour procéder à la canonisation une fois le processus enclenché. Elle ne coïncidera vraisemblablement pas avec le centième anniversaire de sa mort l'an prochain.

«On le désirait pour 2016», avoue le frère Bonenfant. «D'ici sa canonisation, on se prépare. Même s'il n'est pas canonisé [l'an prochain], on va célébrer le centenaire de sa mort», assure-t-il.

Un deuxième préfestival

Le préfestival du Père-Frédéric sera de retour pour une deuxième année consécutive et se déroulera du 1er au 5 août. Il précédera donc de quelques jours le Festival de L'Assomption. C'est le thème «Le Père Frédéric, prédicateur itinérant et marcheur dans nos campagnes» qui a été retenu pour l'édition 2015. Durant ces cinq jours de festivités, il sera possible d'assister à des messes offertes en trois langues - français, anglais et espagnol - et de profiter de portes ouvertes au musée, de visites guidées et de procession aux flambeaux.

Même si les Franciscains ne pourront pas annoncer cette année sa canonisation, ils en profiteront toutefois pour dévoiler un reliquaire du Père Frédéric le 2 août prochain à 10 h au Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap. Réalisé par les soeurs Clarisses de Lennoxville aidées de l'ébéniste Gilles McInnis, ce reliquaire retracera les étapes marquantes de la vie de l'homme qui a été béatifié en 1988 par le pape Jean-Paul II.

À l'occasion du centenaire du décès du Bienheureux Frédéric, le reliquaire verra du pays.

«L'an prochain, le reliquaire va voyager dans les paroisses du diocèse et un peu partout au Canada pour préparer spirituellement le centenaire de sa mort. Et pourquoi pas jusqu'aux États-Unis?», lance le frère Roland Bonenfant.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer