Deux policières trifluviennes médaillées

Les policières de la Sécurité publique de Trois-Rivieres, Anik Duhaime... (photo: Émilie O'Connor)

Agrandir

Les policières de la Sécurité publique de Trois-Rivieres, Anik Duhaime et Stéphanie Côté sont revenues des Jeux mondiaux des policiers et pompiers avec respectivement une médaille d'argent et deux médailles d'or.

photo: Émilie O'Connor

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Stéphanie Côté et Anik Duhaime, deux policières de la Sécurité publique de Trois-Rivières, ont fait bonne figure lors des dernières Jeux mondiaux des policiers et pompiers tenus à Fairfax, aux États-Unis. Les deux athlètes sont respectivement revenues au pays avec deux médailles d'or et une médaille d'argent. L'agente Stéphanie Côté a remporté deux médailles d'or en dynamophilie dans les disciplines du développé couché (bench press) et du combiné de développé couché et de soulevé de terre (push pull). En plus de remporter les grands honneurs dans ces deux disciplines, celle qui participait à ses premiers jeux a établi un nouveau record du monde, levant 374 livres au soulevé de terre (deadlift).

«Les jeux se sont vraiment bien passés. J'avais deux objectifs, remporter une médaille d'or et augmenter mes records personnels», souligne l'agente Côté, qui s'est découverte une passion pour la force que très récemment. «Mon record personnel était de 370 livres. C'était la première fois que je levais 374 livres en compétition. Et j'aurais pu en mettre plus, tellement j'étais en forme et bien préparée.»

Stéphanie Côté suit les traces de Louis Lesage, le président de l'association des policiers de Trois-Rivières. Cet habitué des épreuves de dynamophilie aux jeux mondiaux des policiers et pompiers, mais tenu à l'écart de la compétition à la suite d'un accident, est très fier de voir les résultats de sa collègue.

Les deux athlètes s'entraînent sous la supervision de l'entraîneur et kinésiologue de Trois-Rivières, Patrick Lemieux. Motivée et emballée par sa première participation aux Jeux mondiaux des policiers et pompiers, l'agente Stéphanie Côté assure qu'elle sera de la compétition en 2017, à Montréal. «C'était ma première expérience et vraiment pas ma dernière. C'était vraiment une expérience incroyable. À l'exception de la naissance de ma fille, c'est une des plus belles expériences de ma vie.»

La joueuse de soccer Anick Duhaime a remporté avec l'équipe du Québec, composée de policières de plusieurs corps de la province, la médaille d'argent. Cette deuxième place est un bel exploit, surtout que l'équipe championne est composée de joueuses mexicaines qui s'entraînent ensemble quotidiennement.

«L'équipe du Mexique a même eu un camp d'entraînement à Washinton avant la compétition. Nous n'avons pas eu cette chance», souligne Anick Duhaime.

La policière participait à ses troisièmes Jeux mondiaux des policiers et pompiers. «C'est une belle place pour rencontrer des gens de plusieurs pays. De plus, les États-Unis ont fait ça gros. Il y avait même un hélicoptère lors de la cérémonie des médailles», précise l'agente Duhaime, encore émerveillée par son expérience.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer