BILAN À CHAUD DE L'EXPOSITION AGRICOLE

Une petite jeunesse de 110 ans

Plus de 55 000 personnes ont profité des... (photo: François Gervais)

Agrandir

Plus de 55 000 personnes ont profité des diverses activités de la 110e édition de l'Exposition agricole de Trois-Rivières.

photo: François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Olivier Gamelin
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Pour une 110e fois, l'Exposition agricole de Trois-Rivières a fermé ses livres, samedi. Et après 110 ans d'existence, il importe pour l'organisation d'avoir les pieds tournés vers l'avenir, ce qui n'exclut pas un bref regard posé sur le passé. Fière de cette 110e édition, la directrice générale de ce qu'on appelle familièrement l'Expo, dresse à chaud un bilan très positif et envisage encore 110 autres belles années à venir.

«On est super satisfait. Avoir eu une belle journée hier [samedi], on aurait certainement battu un record», mentionne Marie-Ève Roy. «La température a joué un peu. C'était idéal pour ceux qui voulaient faire des manèges, puisqu'on pouvait passer de l'un à l'autre très rapidement, mais ç'a joué un peu.» Vingt-cinq manèges étaient mis à la disposition des amateurs de sensations fortes et de souffle court, du populaire Zipper au vertigineux Vertigo.

Entre le 9 et le 18 juillet, plus de 55 000 personnes ont déambulé sur les terrains de l'Exposition qui, en 1896, furent construits spécifiquement pour la première édition. À l'époque, les vaches étaient traites à la main. En 2015, les plus jeunes ont pu constater que les trayeuses informatisées avaient modifié le visage de l'agriculture. À ce propos, Mme Roy se montre très heureuse d'avoir tiré, cette année encore, un trait d'union entre le passé, le présent et l'avenir, en présentant une cinquantaine d'exposants issus du milieu agricole.

«On essaie de rester à la fine pointe de la technologie et des tendances. Par exemple, il y a deux ou trois ans, on a refait notre site Web. Si on veut évoluer avec notre clientèle, on n'a pas le choix de se mettre à jour. Même dans le milieu agricole on le remarque. Cette année, on avait une vache que les enfants pouvaient traire à la main comme dans l'ancien temps, mais de l'autre côté on avait la technologie du robot de traite. Donc le milieu agricole, pas juste l'événement, a évolué. On doit suivre les tendances, car ça ne prend pas grand-chose pour manquer le bateau», image Mme Roy.

Si la modernité oblige à la transformation, on ne remanie pourtant pas du jour au lendemain une formule qui a fait ses preuves durant plus d'un siècle. «Il ne faut pas nécessairement changer toute la recette de l'Expo. La base est bonne, puisque ça fait 110 éditions qu'on organise. Il faut juste l'améliorer pour que la clientèle ait encore le goût de revenir l'an prochain.»

Coup de coeur de la directrice générale? Le volet éducatif au niveau agricole. «Avec Mandolyne la gentille fermière et ses acolytes qui faisaient l'animation, ça ne dérougissait pas. Assez qu'il faudra penser éventuellement à mettre un troisième animateur dans cette section-là.»

Cette année encore, il y en avait pour tous les goûts à l'Exposition agricole. Les manèges, certes, étaient à l'honneur, mais également la compétition d'hommes forts, les spectacles d'humour et de musique, les hautes voltiges en motocross du Milot Land Tour, la gastronomie unique au site, les mégablocs, etc. «Nous offrons toujours des activités qui viennent relier les parents, les enfants et les adultes», indique Mme Roy.

Beau temps, mauvais temps, l'Exposition agricole fait travailler, bon an, mal an, plus d'une centaine de personnes.

Au cours des prochains jours, un bilan complet sera réalisé. L'objectif: pointer du doigt les bons et les mauvais coups pour que ce cépage gagne en saveur d'ici l'été prochain. «Il y a toujours place à amélioration en tout. Mais pas mal toutes les activités de l'Expo fonctionnement bien», admet Mme Roy.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer