Du soutien pour la Coopérative Adirondak

André Gamache, directeur de production et cofondateur de... (photo: Stéphane Lessard)

Agrandir

André Gamache, directeur de production et cofondateur de la Coopérative, Marc Sévigny, directeur administratif et cofondateur, Marc H. Plante, député de Maskinongé, ainsi que Doris Scott, présidente du conseil d'administration.

photo: Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laurie Noreau
Le Nouvelliste

(Louiseville) La Coopérative Adirondak de Louiseville mettra en place un projet-pilote visant un partage des responsabilités entre les acteurs intervenant auprès des personnes vivant avec une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l'autisme (TSA).

Grâce à la contribution financière du ministère de la Santé et des Services sociaux, on espère mieux répondre aux besoins spécifiques de ces personnes et de leurs familles.

Le soutien financier de 20 000 $ octroyé par l'instance gouvernementale permettra donc de faciliter la transition entre l'école et la vie active de ceux qui doivent composer avec une déficience intellectuelle ou un TSA. Ce projet s'inscrit dans la lignée du rapport sur les activités socioprofessionnelles et communautaires rendu public en décembre dernier par le ministère de la Santé et des Services sociaux.

Depuis maintenant quinze ans, la Coopérative de solidarité sociale Adirondak offre aux personnes présentant une déficience intellectuelle de développer leur autonomie et d'intégrer le marché du travail.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer