Cirque du Soleil: un géant de passage à Trois-Rivières

L'homme fort du Cirque du Soleil, Martin Paquette... (PHOTO: OLIVIER CROTEAU)

Agrandir

L'homme fort du Cirque du Soleil, Martin Paquette (220 centimètres), soulève l'artiste Erika Linz (155 centimètres). Ils sont sur les terrains de l'Amphithéâtre Cogeco.

PHOTO: OLIVIER CROTEAU

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Cyrenne
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Les 23 artistes du Cirque du Soleil sont arrivés à Trois-Rivières depuis quelques jours et parmi eux, Martin Paquette attire le regard des curieux par sa taille imposante, soit 7 pieds et trois pouces (2,2 mètres).

Celui que l'on a vu, entre autres, dans 19-2, Filière 13, les annonces de Capital One, le Grand Rire et Juste pour rire incarnera «l'homme fort» cet été dans l'hommage à Beau Dommage à l'Amphithéâtre Cogeco. Il s'agit d'un rôle qu'il affectionne particulièrement. «L'homme fort est un personnage très passionnant, il est mystérieux. J'aimerais vous donner plus de détails, mais je ne peux pas, il faut voir la première», s'exclame l'homme de 37 ans. D'ailleurs, Martin Paquette ne cache pas que son physique a été l'élément clé dans l'obtention de son rôle. «La production m'a vu à la télévision, les dirigeants voulaient un homme fort, un grand, pas nécessairement coupé ou couteau, alors ils ont pris contact avec moi.» Quant à sa préparation pour la grande première, il estime que tout va bien, même si certains mouvements sont plus difficiles à apprendre. Le Lavallois promet des «choses impressionnantes».

Pour faciliter son passage à Trois-Rivières, le Cirque du Soleil a dû réaménager certains éléments de la résidence temporaire du comédien. «Je suis comblé, l'organisation m'a acheté un lit king! Elle a aussi offert de me fabriquer un lit sur mesure». À l'Amphitéâtre, la table de maquillage a dû être réaménagée puisque l'homme fort ne pouvait pas mettre ses jambes en dessous. Il s'agit-là de quelques éléments qui compliquent la vie d'un homme de 220 centimètres. Fait à noter, être grand n'est pas étranger chez les Paquette puisque le père de Martin mesure 6 pieds et 7 pouces. «On a une génétique plus grande que la moyenne. À l'école, j'ai toujours été le plus grand de ma classe. Dès la 3e année du primaire je dépassais mes enseignants». Quant aux réactions de surprise des gens sur la rue ou dans les commerces, l'homme fort affirme que cela ne le dérange pas. «Cela a toujours été comme ça, les gens qui se promènent avec moi trouvent que je me fais dévisager. Pour ma part, je suis habitué. Là où je ne vais jamais, les gens me regardent, ils sont déstabilisés. Parfois, c'est comme dans un film, les gens arrêtent même de parler.» Parmi les autres désavantages quotidiens, il y a la position dans la voiture qui est parfois plus difficile. C'est pour cette raison qu'il doit utiliser un grand véhicule. 

L'humour fait aussi partie de la personnalité de Martin Paquette. Étant donné qu'il ne passe pas une journée sans se faire parler de sa taille, le comédien s'est procuré un chandail, sur lequel il a fait inscrire «Martin Paquette, 7 pieds 3, 5 $ la photo, ajoutez-moi sur Facebook!». Quant à son alimentation, le géant porte une attention particulière pour ne pas trop manger. Il a même perdu 91 livres au cours des derniers mois. «Je ne mange pas plus que la moyenne, c'est certain que si j'ouvre la machine, je suis capable de manger trois sous-marins de 12 pouces, mais je ne le fais jamais!»

L'homme fort, qui en est à sa première expérience avec le Cirque du Soleil, a aussi mis sur pied la fondation À pas de géants pour les enfants. Depuis cinq ans, 25 000 $ ont été remis à Opération Enfant Soleil. Son organisme a aussi distribué des jouets aux enfants. 

La première du spectacle Le monde est fou du Cirque du Soleil sera présentée le 15 juillet prochain. Elle mettra en vedette 23 artistes dont Martin Paquette.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer