Fête nationale dans le secteur Grand-Mère: une édition couronnée de succès

La 73e célébration de la fête nationale dans... (Photo: Andréanne Lemire Le Nouvelliste)

Agrandir

La 73e célébration de la fête nationale dans le secteur Grand-Mère a attiré entre 7000 et 8000 personnes selon les organisateurs. Il s'agit du plus important événement du genre dans la région.

Photo: Andréanne Lemire Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHAWINIGAN) Profitant d'une magnifique soirée sans précipitations à l'horizon, les milliers de personnes réunies mercredi soir au parc de la Rivière-Grand-Mère de Shawinigan à l'occasion de la 73e édition des traditionnelles célébrations de la Saint-Jean-Baptiste ont eu droit à une fête nationale haute en couleur.

Marie-Josée Beaulieu et sa fille Emma étaient très... (Photo: Andréanne Lemire Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

Marie-Josée Beaulieu et sa fille Emma étaient très fébriles à l'idée d'admirer d'aussi près le feu d'artifice de la Saint-Jean-Baptiste de Grand-Mère pour la première fois

Photo: Andréanne Lemire Le Nouvelliste

L'an dernier, la pluie avait forcé le report d'une journée de la grande soirée où spectacles de musique, feu de joie et feu d'artifice se succèdent pour le plus grand bonheur des participants. Selon les organisateurs, entre 7000 et 8000 personnes se sont massées hier soir pour le plus gros événement de la fête nationale du Québec dans la région.

«C'est toujours intéressant quand il faut beau. L'an passé, il y avait peut-être 4000 personnes dans le parc alors que cette année, ils sont entre 7000 et 8000», lance très satisfait de la réponse populaire Alain Lirette, le responsable du comité organisateur et président de la Société Saint-Jean-Baptiste du Centre-de-la-Mauricie.

La fête de cette année a été organisée conjointement par le conseil 1209 des Chevaliers de Colomb de Grand-Mère ainsi que par la Société Saint-Jean-Baptiste du Centre-de-la-Mauricie.

Pour Shawn Louden, Marie-Josée Beaulieu et leurs deux filles, Emma et Pénélope, la fête d'hier soir avait quelque chose de spécial. Les deux fillettes du secteur Grand-Mère, qui arboraient de belles antennes bleues et un joli maquillage de circonstance, étaient très excitées à l'idée d'être aux premières loges pour admirer le feu d'artifice. «Cette année, on voulait vraiment venir sur le site», explique la jeune Pénélope avec enthousiasme. «C'est la première fois qu'on va le voir d'aussi proche.»

La Trifluvienne Mélissa Vaillancourt assistait elle aussi pour la première fois à la fête de Shawinigan avec ses deux enfants, Vincent Dansereau et Élisabeth Groleau. Ceux-ci étaient d'ailleurs très fébriles, quelques instants avant le feu d'artifice, le véritable clou de la soirée. «On m'a toujours dit que c'était grand et qu'il y avait beaucoup de monde. On est donc venu pour la première fois en famille», précise la dame.

À quelques pas de là on retrouvait Chantal Leclerc vêtue de son chapeau aux couleurs du fleurdelisé. Véritable habituée de la fête du parc de la Rivière-Grand-Mère, elle y participe depuis sa tendre enfance. Selon elle, ce qui fait de cette célébration un événement spécial c'est «la place, le monde et l'ambiance».

«Je venais avec ma mère au début et maintenant, c'est avec mes enfants», souligne-t-elle avec le sourire.

La 73e édition n'était pas encore terminée que, déjà, les organisateurs songent à l'édition 2017, où la fête de la Saint-Jean-Baptiste de Grand-Mère en sera à sa 75e édition.

«C'est la 73e année que le feu d'artifice a lieu à Grand-Mère. Dans deux ans, lors du 75e événement, nous ferons quelque chose de différent. Nous allons faire de quoi de peut-être plus gros», indique M. Lirette.

AILLEURS DANS LA RÉGION

À Bécancour, la fête nationale du Québec avait deux dimensions. Le maire Jean-Guy Dubois avait convié la population à l'inauguration de la «Place du 50e» de la ville. Située sur le quai de Sainte-Angèle, cette place a été inaugurée hier, avant que s'amorcent les célébrations de la fête nationale couronnée des spectacles de Junior Grondin et les Cuillères à carreaux ainsi que d'un feu d'artifice.

gabriel.delisle@lenouvelliste.qc.ca

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer