Les Nippons à la cabane

Le temps d'un dîner à la québécoise, les... (PHOTO: OLIVIER CROTEAU)

Agrandir

Le temps d'un dîner à la québécoise, les joueurs japonais ont troqué la course sur les buts pour le rigodon, les graines de tournesol pour les oreilles de crisse et le bâton de bois pour la cuillère.

PHOTO: OLIVIER CROTEAU

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) L'organisation des Aigles voulait en mettre plein la vue à leurs nouveaux amis japonais, souhaitant que ce court séjour en Mauricie reste gravé dans la mémoire de ces jeunes joueurs évoluant à des milliers de kilomètres du stade Fernand-Bédard. Quoi de mieux qu'une visite à la cabane à sucre pour leur faire découvrir la vie à la québécoise? Et à en croire les commentaires glanés, les Trifluviens n'ont pas raté leur coup.

Non seulement le voyage des étoiles de la Ligue de l'île de Shikoku s'avère une opportunité enrichissante du point de vue baseball, il s'agit d'abord d'une expérience culturelle unique autant pour un camp que pour l'autre.

Lundi, à la cabane à sucre Chez Dany du secteur Pointe-du-Lac, les Japonais - et plusieurs porte-couleurs des Aigles, soit dit en passant - ont mangé de la soupe aux pois et découvert le sirop d'érable dans une ambiance typique de nos cabanes québécoises. La place était pleine à craquer (comme elle l'est presque toujours), l'heure évidemment à la fête.

Un joueur de Shikoku a même gigué avec une serveuse de l'endroit! En bons hôtes, les Aigles avaient préparé un menu traduit en japonais, question de rassurer les visiteurs. Il fallait voir un dirigeant de l'équipe nippone croquer dans une betterave pour comprendre que le choc culturel était grand!

Par contre, tous ont apprécié et, plus important encore, ils étaient en mesure de jouer la partie en soirée...

«C'est une belle rencontre pour tout le monde», souriait le directeur adjoint des Aigles Richard Lahaie, qui prépare l'arrivée des Japonais depuis plusieurs semaines.

La tire d'érable en a charmé plusieurs. Mais au final, c'est la soupe au pois qui semble avoir fait consensus. 

«On apprécie la gentillesse et l'accueil de l'organisation des Aigles», racontait le directeur général de la délégation Hiroaki Sakaguchi, un peu plus tard en après-midi, alors que ses protégés apprivoisaient le stade trifluvien pendant leur pratique au bâton d'avant-match.

Les Japonais sont arrivés au centre-ville de Trois-Rivières tard dans la nuit de dimanche à lundi. Ils avaient déjà visité les Jackals du New Jersey, les Miners de Sussex et les Boulders de Rockland. «Nous sommes surpris par l'aspect européen de Québec et Trois-Rivières. L'atmosphère est tranquille, les gens chaleureux.»

Un voyage attendu

La plupart des joueurs s'alignant pour Shikoku sont âgés dans la jeune vingtaine. Tous rêvent d'une carrière dans les ligues majeures japonaises, très suivies par les médias de l'endroit. Les athlètes sont d'ailleurs adulés par des millions d'amateurs, le baseball s'imposant comme le sport d'équipe le plus populaire au pays du soleil levant.

Un journaliste accompagne ces espoirs en Amérique du Nord, un photographe suit également leurs traces. À ce groupe s'ajoutent quelques accompagnateurs.

Reporter pour une revue japonaise, Hirofumi Takata, vantait l'initiative de ce voyage, dont tout le monde du baseball parlait au sein de la Ligue de l'île de Shikoku. 

«Je prépare un dossier sur leur séjour ici. Quelle expérience en tireront-ils, à quoi ça leur servira à l'avenir? Jusqu'à maintenant, tous sont émerveillés. Ils ne veulent pas que ça s'arrête!»

Tour de ville

Après avoir découvert les plats du terroir lundi midi, l'équipe du Japon aura droit à un tour de ville ce matin. Ils passeront notamment par Boréalis et le musée des Ursulines.

«Une des soeurs est originaire du Japon, sourit Richard Lahaie. C'est une petite surprise pour eux. Ils vont se sentir à la maison!» Puis, en soirée, les Japonais tenteront de nouveau de faire mal paraître les Oiseaux en cette veille de fête nationale. Le dernier match aura lieu demain, aussi en soirée.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer