Un nouveau simulateur de vol chez Cargair

Le maire de Trois-Rivières Yves Lévesque a eu... (Photo: François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le maire de Trois-Rivières Yves Lévesque a eu beaucoup de plaisir à essayer le nouveau simulateur de vol sur lequel les étudiants du Collège Laflèche pourront s'exercer chez Cargair. On le voit ici en compagnie de Pierre Langelier, chef instructeur.

Photo: François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Josée Montminy
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Les étudiants inscrits au programme d'Attestation d'études collégiales (AEC) de pilotage professionnel d'aéronefs du Collège Laflèche pourront s'exercer sur un nouveau simulateur de vol, présenté aux médias et aux partenaires mardi dans les locaux de l'école de pilotage Cargair, à l'aéroport de Trois-Rivières. L'acquisition de cet outil pédagogique permettra au Collège d'offrir la formation à Trois-Rivières à compter de l'automne.

Le Collège Laflèche propose un programme d'AEC en pilotage d'aéronefs depuis 10 ans, à l'origine en collaboration avec Nadeau Air Service. En juin 2014, le Collège a conclu une nouvelle entente avec l'académie de l'air Cargair, qui venait de s'établir à l'aéroport trifluvien. Une première cohorte de cinq étudiants, issue de cette nouvelle alliance, a entrepris sa formation à Saint-Hubert, où Cargair possède une école de pilotage.

«C'est une toute nouvelle attestation qui a été autorisée par le ministère de l'Éducation, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche», précise Sylvie Lemay, directrice de la formation continue, des affaires étudiantes, du Laflèche international et responsable de la fondation du Collège Laflèche. Mme Lemay ne peut indiquer pour l'instant le nombre d'inscriptions pour l'automne 2015, puisqu'on n'en est présentement qu'à l'étape des demandes d'admission.

Les étudiants pourront suivre leurs cours soit à Saint-Hubert ou à Trois-Rivières, en étant toujours inscrits au Collège Laflèche. «Nous sommes convaincus que l'arrivée du simulateur à Trois-Rivières va permettre de multiplier de façon importante le nombre d'étudiants dans le programme», croit la directrice générale du collège Julie Anne Trottier.

L'achat du dispositif d'entraînement de vol Élite iGate a été rendu possible grâce au don dédié de 150 000 $ de la Ville de Trois-Rivières à la Fondation du Collège Laflèche dans le cadre de sa campagne majeure de financement 2012-2017. Le maire Yves Lévesque, qui a visiblement apprécié l'essai du simulateur, a rappelé l'importance que revêt le développement des activités de l'aéroport de Trois-Rivières pour la Ville. Il se réjouissait donc de l'annonce d'hier.

Le programme en vigueur mène à l'obtention d'une licence intégrée ATP (A) (Airline Transport Pilot) émise par Transport Canada et reconnue à l'international. Il s'agit d'une licence de pilote professionnel avec la qualification multimoteur et l'annotation vol aux instruments. Le programme comporte 795 heures de formation étalées sur une période de 12 à 14 mois, selon les conditions météorologiques. Les futurs pilotes suivent 571 heures de cours en classe et doivent compléter 184 heures de vol et 40 heures sur simulateur.

«La force d'un partenariat s'inspire des avantages que les partis en retirent! En plus des étudiants inscrits à l'AEC du Collège Laflèche, tous les clients de Cargair auront le privilège d'apprendre dans un dispositif d'entraînement à la fine pointe de la technologie, apportant ainsi des retombées économiques positives au Laflèche», considère Josée Prud'homme, présidente de Cargair, qui possède aussi une autre école à Mascouche. L'entreprise forme chaque année plus de 150 pilotes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer