Le PQ derrière PKP en Mauricie

À l'avant plan, on retrouve Pierre Clouâtre, trésorier... (Photo: François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

À l'avant plan, on retrouve Pierre Clouâtre, trésorier régional, Noëlla Champagne, vice-présidente régionale et Martin Beaudry, président régional, ainsi que Marc-André Bouvette, président du comité régional des jeunes péquistes. À l'arrière, on aperçoit Ghislaine Fiset, présidente dans Champlain, Yves Rocheleau, président dans Trois-Rivières, Lise Racine, présidente dans Saint-Maurice, et Marc Bournival, président dans Maskinongé.

Photo: François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Alors que s'amorce mercredi la période de votation dans la course à la chefferie, les instances régionales du Parti québécois ont exprimé leur appui unanime à l'endroit du candidat Pierre Karl Péladeau sans en faire pour autant un mot d'ordre envers les membres.

«La Mauricie semble avoir fait le choix de Pierre Karl Péladeau comme futur chef du Parti québécois», a lancé le président régional, Martin Beaudry, entouré des membres de son exécutif et des présidents de comté. Il a aussi évoqué le soutien en ce sens de plusieurs anciens ministres et députés péquistes de la région.

Le président du Comité régional des jeunes péquistes, Marc-André Bouvette, dit avoir constaté sur le terrain «qu'une grande majorité appuie Pierre Karl Péladeau». «Il répond aux souhaits de démystifier notre option et il est le mieux placé pour rallier les Québécois à notre cause», a-t-il fait savoir.

Pour avoir droit de vote, il fallait adhérer au parti avant le 15 avril ou renouveler sa carte avant le 4 mai. La votation pourra se faire par téléphone ou via Internet à compter du mercredi 13 mai, 8 h, jusqu'au vendredi 15 mai, 17 h. Si aucun candidat ne recueille plus de 50 % des votes exprimés, un deuxième tour se tiendra entre les deux candidats qui auront obtenu le plus de votes.

«Je souhaite un seul tour et un mandat fort», a lancé l'ancienne députée Noëlla Champagne, qui est maintenant vice-présidente régionale. Celle-ci a rappelé comment Pierre Karl Péladeau avait multiplié les présences en région, et ce, avant même d'annoncer sa candidature.

Pour voter, les membres devront avoir en mains leur numéro de membre ainsi que le NIP qu'ils ont reçu par la poste dernièrement. Une ligne d'aide téléphonique aux électeurs est offerte par la présidence d'élection. Les membres n'ont qu'à téléphoner au 1-888-537-2784, que ce soit pour la perte d'une carte ou d'un NIP ou simplement pour obtenir du support lors de la votation.

«On ne souhaite pas l'unanimité et on invite les gens à voter pour que la Mauricie fasse valoir sa particularité. Nous n'avons pas de députés, mais nous avons été très présents dans cette course», s'est plu à indiquer M. Beaudry, heureux d'avoir vu Trois-Rivières accueillir le premier débat.

Finalement, ce dernier se contente de dire que «Pierre Céré a une opinion» quand on lui demande de commenter sa sortie, voulant que Pierre Karl Péladeau ne soit pas habilité à diriger le PQ. 

«Nous connaissons la grande valeur des candidats et de notre candidate et nous savons dès maintenant que, quel que soit le choix des militants, le Parti québécois sortira grandi de cette course. La table régionale des présidents et présidentes peut assurer le nouveau chef de l'appui indéfectible des militants et militantes de la Mauricie», a conclu M. Beaudry.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer