«Nous avons une belle ville», estime le maire de Trois-Rivières

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(TROIS-RIVIÈRES) «Nous avons une belle ville. Nous sommes heureux à Trois-Rivières.» C'est dans ces mots que le premier magistrat de Trois-Rivières, Yves Lévesque, a qualifié les conclusions de l'étude sur la satisfaction de la population à l'égard de sa ville.

«Souvent lorsqu'on est dans notre patelin, on ne se rend pas compte à quel point on est bien», a ajouté le maire hier soir en marge de l'assemblée publique du conseil municipal.

«Lorsqu'on arrive d'ailleurs, on peut comparer car on a vu d'autres choses.»

Yves Lévesque donne l'exemple d'une dame de Laval qui ne parlait pas français, mais qui s'est installée à Trois-Rivières il y a environ six ans après que son conjoint eut obtenu un nouveau poste au sein de son entreprise. «Je lui ai dit lorsqu'elle est arrivée qu'elle allait adorer Trois-Rivières, à condition qu'elle s'implique. Ça bouge beaucoup ici», se souvient le maire.

«Elle est revenue me voir quelques temps après pour me dire qu'elle adorait Trois-Rivières. Elle me disait aussi que ses amis de Laval, qui se demandaient pourquoi elle venait ici, viennent maintenant passer des week-ends à Trois-Rivières l'été, car il y a beaucoup d'action, d'activités culturelles et sportives. Même si l'emploi de son mari est maintenant à Joliette, ce couple a préféré demeurer à Trois-Rivières.»

Yves Lévesque soutient que son administration tente de prévoir les besoins de sa population, pour améliorer sa qualité de vie. «Nous devons investir dans l'économie, mais aussi dans la qualité de vie des gens. C'est pour ça que nous investissons dans les équipements culturels et sportifs. Nous sommes la ville qui a le plus investi dans ces secteurs.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer