Pas de doublement de la 55

Le doublement de l'autoroute 55 n'est pas dans... (Photo: Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le doublement de l'autoroute 55 n'est pas dans les cartons du gouvernement.

Photo: Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Au cours de la période 2015-2017, une somme totale de 184,1 millions de dollars sera investie sur le réseau routier de la Mauricie et du Centre-du-Québec. Mais les intervenants des deux rives devront faire leur deuil du doublement prochain de l'autoroute 55, de Saint-Grégoire jusqu'à la jonction de l'autoroute 20.

Le ministre des Transports, Robert Poëti, était entouré... (Photo: François Gervais, Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

Le ministre des Transports, Robert Poëti, était entouré de ses collègues, Marc H. Plante, député de Maskinongé, Pierre Giguère, député de Saint-Maurice, Julie Boulet, députée de Laviolette, Pierre Michel Auger, député de Champlain, et Jean-Denis Girard, ministre responsable de la Mauricie et député de Trois-Rivières.

Photo: François Gervais, Le Nouvelliste

«Ce n'est pas à court terme. Il y a des urgences que je dois choisir. Tout se fait en fonction du nombre de véhicules et de la fluidité. Mais des actions vont être prises pour un espace de dépassement», a fait savoir, lundi, le ministre des Transports, Robert Poëti.

Son directeur régional, Carl Bélanger, a effectivement précisé que la voie sera doublée au carrefour de la 55 et de la 226, à la hauteur de Saint-Célestin, et que des bandes rugueuses seront ajoutées dès l'an prochain.

«Je suis très déçu car c'est la seule autoroute qui n'est pas une autoroute. Et plusieurs objectifs étaient visés par le doublement, soit la sécurité et le commerce», a réagi le président de la Chambre de commerce et d'industrie du Coeur-du-Québec, Jean-Guy Doucet.

La président de la Chambre se dit par ailleurs déçu de ne pas avoir pu rencontrer le ministre des Transports afin de discuter du doublement de l'autoroute. En janvier dernier, la Chambre du Coeur-du-Québec avait demandé avec la Chambre de commerce et d'industries de Trois-Rivières, la Ville de Trois-Rivières ainsi que celle de Bécancour une rencontre auprès du cabinet du ministre afin de discuter de ce dossier jugé important pour la sécurité des usagers et l'économie de la région. 

Selon la programmation 2015-2017 du ministère des Transports, 81,3 millions de dollars sont alloués pour la Mauricie et 102,8 millions iront au Centre-du-Québec, ce qui se traduira par près de 185 chantiers. Près de 1300 emplois seront ainsi créés ou maintenus.

«Ces importants investissements permettent au gouvernement du Québec de poursuivre le travail entrepris depuis quelques années pour assurer le maintien du réseau routier en Mauricie et dans le Centre-du-Québec. Le bilan de l'état des chaussées et des structures ne cesse de s'améliorer, et tout est mis en oeuvre pour s'assurer d'une amélioration constante», a indiqué le ministre Poëti au centre de services de Trois-Rivières. 

Au cours des deux prochaines années, le ministère entreprendra notamment des travaux d'asphaltage de l'autoroute 55 à Drummondville ainsi qu'à Shawinigan, sur plus de 20 kilomètres, améliorant ainsi le corridor nord-sud. Des interventions sur différentes structures sont aussi planifiées. Par exemple, on prévoit la reconstruction de structures sur l'autoroute 20, dans diverses municipalités, notamment à Manseau et à Sainte-Anne-du-Sault, ainsi que la réfection des structures de l'autoroute 40, au-dessus des voies ferrées et du boulevard des Récollets, à Trois-Rivières.

L'amélioration de l'ensemble du réseau routier passe aussi par un objectif d'amélioration de la sécurité routière. À cet effet, le ministère procédera, entre autres, au réaménagement de l'intersection de la route 122 et du boulevard Foucault, à Drummondville, ainsi qu'au réaménagement de l'intersection de la route 153 et du rang Saint-Pierre, à Hérouxville.

Le ministère poursuivra également les chantiers entrepris au cours des dernières années, dont la dernière phase de la réfection des ponts de l'autoroute 55 à Shawinigan, au-dessus de la rivière Shawinigan et de la rue Garnier. Et le pont Laviolette fera encore l'objet de travaux d'entretien.

«Les projets annoncés correspondent à nos priorités régionales en matière de transport. Le maintien de ces investissements démontre notre volonté de faire travailler des centaines de personnes dans les chantiers de construction, en plus de permettre à nos communautés de compter sur un réseau de transport efficace pour nos citoyens et nos entreprises de la région», a mentionné le ministre responsable de la région de la Mauricie, Jean-Denis Girard.

Selon les membres du caucus régional, l'ensemble des investissements permet d'offrir un réseau routier régional performant et durable, «qui joue pleinement son rôle de soutien à notre essor économique».

«Ainsi, les travaux de maintien de ces infrastructures contribueront à l'attrait de la Mauricie en misant sur la sécurité. Nous invitons également les usagers de la route à la plus grande prudence dans les zones de chantier de façon à garantir leur sécurité et celle des travailleurs qui s'y trouvent», ont-ils laissé comme message.

Finalement, le ministre Poëti a souligné le niveau de qualité des structures et de la chaussée en Mauricie qui est supérieur à la moyenne provinciale. «Julie, tu y as travaillé beaucoup», a-t-il lancé à l'endroit de la députée de Laviolette.

Les détails des investissements sont disponibles sur le site Web du ministère à l'adresse www.mtq.gouv.qc.ca.

Exemples de projets routiers 2015-2017

Autoroute 40

(5 à 10 millions $)

Réfection des ponts d'étagement

Au-dessus des voies ferrées et du boulevard des Récollets

Trois-Rivières

Route 155

(1 à 5 millions $)

Reconstruction du pont

Au-dessus du ruisseau

de l'Oiseau

Trois-Rives

Route 25

(Chemin de Wemotaci)

(1 à 5 millions $)

Réfection du pont

Au-dessus de

la rivière Saint-Maurice

La Tuque

Route 138

(1 à 5 millions $)

Reconstruction du pont

Au-dessus de

la rivière Champlain

Champlain

Autoroute 40

(1 à 5 millions $)

Réfection des ponts

Au-dessus de la rivière du Loup

Louiseville

Autoroute 40 est

(1 à 5 millions $)

Réfection du pont

Au-dessus de la rivière Sainte-Anne

Sainte-Anne-de-la-Pérade

Autoroute 55 sud

(1 à 5 millions $)

Asphaltage

Entre les limites de Grand-Mère et le pont de la rivière Shawinigan

Shawinigan

Autoroute 55 sud

(1 à 5 millions $)

Asphaltage

Entre les boulevards Bécancour et des Acadiens

Bécancour

Route 132 et 218

(1 à 5 millions $)

Reconstruction de la route

Secteur urbain

Saint-Pierre-les-Becquets

Autoroute 20

(1 à 5 millions $)

Reconstruction des ponts

Au-dessus de la petite rivière du Chêne

Manseau

Avec la collaboration de Gabriel Delisle

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer