Incendie sur la rue Sainte-Angèle: le Rouge Vin met le couvert

Le propriétaire du Rouge Vin, Pierre Dubillard, offrira... (Photo: François Gervais)

Agrandir

Le propriétaire du Rouge Vin, Pierre Dubillard, offrira aux sinistrés de la rue Sainte-Angèle un mois de déjeuner gratuit.

Photo: François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Olivier Gamelin
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) L'adage qui veut que le malheur attire la solidarité n'aura jamais été aussi vrai qu'après l'incendie qui a réduit en cendres un immeuble locatif de six logements ayant pignon sur la rue Sainte-Angèle en milieu de semaine. Les familles jetées sur le trottoir ne seront pas demeurées seules longtemps avant de recevoir l'appui de voisins, d'organismes et de restaurateurs trifluviens qui, à tour de rôle, leur ont tenu la main pour les tirer de la rue.

Le propriétaire du restaurant Le Rouge Vin, Pierre Dubillard, aura été parmi les premiers à offrir un coup de pouce aux victimes du brasier. Celui qui, dans sa verte enfance, a connu la disette et la pauvreté, tenait à remettre à autrui les fruits de l'abondance qu'il récolte aujourd'hui. Depuis plusieurs années, Le Rouge Vin donne sans compter au mouvement communautaire de la région, entre autres à l'organisme en travail de rue Point de rue. Seulement à cette adresse, on parle de plusieurs milliers de dollars en dons comestibles.

«Je viens d'une famille qui a vécu la pauvreté lorsque j'étais jeune. Nous avons souvent reçu de l'aide de différents organismes. Ainsi, ça toujours été mon cheval de bataille de redonner à la communauté. Je tiens à faire ma part. Le Rouge Vin le fait souvent, la plupart du temps dans le silence, mais cette fois je n'avais pas le choix d'en parler puisque je ne connais pas les sinistrés. Leur situation est particulièrement émouvante, nous sommes l'hiver, il fait froid, ils ont tout perdu et ça me touche», signale le restaurateur qui est également vice-président du Club Richelieu.

Ainsi, jusqu'au 30 avril prochain, la dizaine de sinistrés pourront se délecter gratuitement au buffet à volonté au Rouge Vin, et ce, tous les matins. Quelque 300 coupons ont été remis à l'organisme COMSEP (rue Saint-François-Xavier), où les sinistrés de la rue Sainte-Angèle peuvent se présenter pour en prendre possession.

M. Dubillard espère que ce don du coeur fera boule de neige et contaminera d'autres restaurateurs de Trois-Rivières. «Si tous les gens qui sont chanceux dans la vie, qui sont plus chanceux que d'autres, redonnaient à tout le monde, peut-être que l'équilibre reviendrait, surtout dans des périodes d'austérité comme on vit actuellement. J'encourage mes collègues restaurateurs à le faire, c'est une belle valorisation», renchérit-il avant d'ajouter : «Si je suis capable de sauver un seul jeune de la pauvreté et de l'inciter à se partir en affaire, j'aurais réussi. Pour moi, l'aide à l'enfance, la lutte contre la pauvreté, l'aide aux plus démunis, ce sont des causes qui me touchent beaucoup.»

Notons que la Corporation Spect-Arts, qui dirige les activités de l'église Sainte-Cécile, recueillera les dons en argent et en espèces (meubles, denrées non périssables, vêtements, appareils électroménagers, produits d'hygiène, etc.) samedi de 14 h à 16 h, ainsi que dimanche à pareille heure. Les personnes intéressées à souffler dans les voiles de cet élan de générosité sont invitées à se présenter au 565, rue Hertel. Des bénévoles les accueilleront afin de recueillir les dons. Les articles en trop seront remis aux Artisans bénévoles de la paix.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer