«Je veux le colisée au District 55» - Jonathan Robin

Les travaux de construction au District 55 devraient... (Photo: François Gervais Le Nouvelliste)

Agrandir

Les travaux de construction au District 55 devraient s'amorcer après la période de dégel, vers le premier mai.

Photo: François Gervais Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(TROIS-RIVIÈRES) L'abandon pour un temps du CERAS à l'UQTR laisse toute la place au projet de s'implanter au District 55. Le Groupe Robin estime qu'un colisée serait un atout majeur de leur vaste projet de développement commercial et immobilier.

«Nous ne nous réjouissons pas des problèmes des autres. Ce que je prêche, c'est mon projet. J'ai toujours cru que le colisée était mieux situé dans mon projet qu'ailleurs», a souligné hier le vice-président du Groupe Robin, Jonathan Robin.

Le Groupe Robin destine un terrain d'un million de pieds carrés, sur les treize millions du projet, à la Ville de Trois-Rivières afin d'accueillir le futur colisée. «Je n'ai pas mis de dead line pour conclure l'achat, mais je me dis que la subvention de Québec n'est pas éternelle. La Ville a suffisamment la pression du temps, je n'ai pas besoin d'en ajouter.»

Par la suite, la Ville irait en appel d'offres pour la construction de l'installation sportive. Le Groupe Robin s'est même engagé à ne pas se porter candidat pour la construction. «Je n'ai pas le droit de participer à l'appel d'offres. Comme je suis propriétaire du fond de terrain, j'ai un avantage sur les autres soumissionnaires», a précisé M. Robin. «J'ai jamais fait de colisée et ça ne m'intéresse pas. Ce qui m'intéresse, c'est de l'avoir chez moi. Mais je ne veux pas le gérer. Peu importe qui fait le projet, je veux le colisée au District.»

Bientôt des travaux majeurs

Le District 55 représenterait des investissements globaux de près de 800 millions $. En plus des nombreux commerces qui devraient s'implanter dans le secteur, la construction de 1500 unités d'habitation est prévue.

Le promoteur reçoit ces jours-ci des certificats d'autorisation pour mettre de l'avant des travaux, qui devraient s'amorcer après la période de dégel.

«Le contrat d'ouverture de rue est octroyé et celui des infrastructures civiles pour la partie autoroutière le sera cette semaine», a noté Jonathan Robin qui précise que le boulevard des Athlètes «est pratiquement terminé».

«On va commencer à construire, mais on ne peut pas dire par quoi encore.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer