La 33e Expo Habitat est en ville

Yves Paris, le président de l'APCHQ Mauricie-Lanaudière, a... (Photo: François Gervais Le Nouvelliste)

Agrandir

Yves Paris, le président de l'APCHQ Mauricie-Lanaudière, a ouvert en grand la 33e édition de l'Expo Habitat Mauricie. Il était accompagné de Daniel Piché, de du Proprio, de Carole Chevalier, du Conseil régional des caisses Desjardins, ainsi que de Sylvain Blais, de Barette Structural.

Photo: François Gervais Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(TROIS-RIVIÈRES) La 33e édition du salon Expo Habitat Mauricie s'est ouverte jeudi soir à Trois-Rivières. Jusqu'au 15 mars, près de 13 000 visiteurs sont attendus à la Bâtisse industrielle, où il est possible de découvrir les dernières tendances en construction, rénovation et décoration.

«L'Expo Habitat est un incontournable en Mauricie depuis 33 ans», a lancé Yves Paris, le président de l'Association des professionnels de la construction et de l'habitation du Québec (APCHQ) Mauricie-Lanaudière, lors de l'ouverture officielle du salon.

«Venez échanger avec nos experts. Ils sont ici pour donner des conseils judicieux», a renchéri M. Paris.

La présidente du Conseil régional des caisses Desjardins de la Mauricie, Carole Chevalier, convie les visiteurs lors de leur passage à l'Expo Habitat à l'Espace conseils Desjardins, où des spécialistes offrent des conférences sur la décoration, l'aménagement paysager ainsi que la garantie de construction résidentielle GCR.

«La population attend le salon comme le printemps. Mais comme ce dernier se fait attendre, nous avons au moins le salon», a souligné Mme Chevalier avec le sourire.

Les exemples de chalets forts douillets, dit de glamping, attireront sans doute l'attention des visiteurs. Ces habitations secondaires plutôt luxueuses s'inscrivent, selon Maxime Rodrigue, le directeur général de l'APCHQ Mauricie-Lanaudière, dans une tendance de plus en plus forte: celle de la «miniaturisation des habitations».

«Nous sommes allés dans le thème du mini-chalet, étant donné que les coûts de construction sont de plus en plus élevés et qu'on retrouve des habitations de plus en plus petites. Ça s'inscrit dans cette tendance», a explique M. Rodrigue. «Nous voulions démontrer qu'on peut avoir des habitations plus petites à un coût relativement raisonnable. Nous tentons aussi de faire changement et de nous lancer vers la nouveauté.»

L'Expo Habitat Mauricie est un événement très important pour Trois-Rivières, estime son maire, Yves Lévesque. «Les gens investissent beaucoup dans leur demeure. On veut toujours améliorer l'endroit où on vit avec nos enfants. Tous les produits avant-gardistes se retrouvent sous le même toit, autant au niveau de la construction, de la rénovation que de la décoration. Ce qui est tendance se retrouve ici», a-t-il souligné en ajoutant que l'événement représente des retombées économiques forts importantes.

«Plusieurs visiteurs n'ont pas l'intention de faire des rénovations, mais lorsqu'ils viennent ici, ça donne le goût d'en faire. Malgré les mauvaises nouvelles qu'on a, l'économie va assez bien.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer