Marche mondiale des femmes: lutter contre l'individualisme

La directrice générale de la Table de concertation... (Photo: Émilie O'Connor)

Agrandir

La directrice générale de la Table de concertation du mouvement des femmes de la Mauricie, Joanne Blais, était visiblement heureuse d'annoncer que Fabiola Toupin allait oeuvrer comme présidente d'honneur de la Marche mondiale des femmes 2015.

Photo: Émilie O'Connor

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Olivier Gamelin
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Une centaine de femmes et une poignée d'hommes ont mis leur voix en écho, samedi, afin de lancer à plein coeur la Marche mondiale des femmes qui se tiendra le 17 octobre à Trois-Rivières.

Dans une salle bondée d'Espace Shawinigan, les participants en provenance de Trois-Rivières, de La Tuque, d'Odanak, de Louiseville, de Maskinongé et de Shawinigan, ont chaudement applaudi le chapelet d'activités qui sera égrené jusqu'à l'automne par la Table de concertation du mouvement des femmes de la Mauricie (TCMFM). 

Même si beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis les dernières décennies en matière d'égalité homme-femme, il importe de se tenir debout, croit la directrice générale de la TCMFM, Joanne Blais, car les acquis sont souvent posés sur des socles instables. Par exemple, Mme Blais rappelle qu'au Canada le droit universel et gratuit à l'avortement n'est pas une sinécure dans certaines provinces, notant du même souffle que les organismes dont le mandat est de promouvoir les droits des femmes subissent sporadiquement le couperet de l'austérité gouvernementale.

«L'éventail des acquis qu'il faut défendre s'élargit sans cesse», croit Mme Blais. «Quand on coupe les subventions accordées aux organismes qui prennent la parole au nom des femmes, c'est un peu la liberté d'expression de ces femmes que l'on brime. Sans compter que l'égalité économique des femmes est constamment menacée. En ce moment, au Québec, ça frappe fort avec le gouvernement libéral qu'on peut presque qualifier de conservateur.»

Pour la présidente d'honneur de la Marche, Fabiola Toupin, il importe que les femmes - et les hommes - fassent preuve de solidarité et d'engagement afin de lutter contre le principal ennemi de la liberté, de la fraternité et de l'égalité, à savoir l'individualisme. «En ce moment, le plus gros ennemi du féminisme ou de n'importe quel mouvement de contestation ou d'engagement, c'est l'individualisme. C'est contre ça qu'il faut se battre. Oui, parfois, le bonheur de la collectivité passe par le bonheur de l'individu, mais moi je crois plutôt que le bonheur de l'individu passe par la collectivité», mentionne-t-elle.

La TCMFM a profité de la tribune de samedi pour mettre en relief une activité virtuelle d'éducation populaire et de mobilisation citoyenne intitulée «On récolte ce que l'on sème», et qui permettra d'aborder les notions de citoyenneté, d'agriculture et d'environnement. Les citoyens seront ainsi encouragés à mettre en terre des semences et, par le fait même, à semer les valeurs de la Marche mondiale des femmes, soit l'égalité, la liberté, la solidarité, la paix et la justice. Ceux qui auront mis des semences en terre seront par la suite invités à en partager les images sur les réseaux sociaux.

Qui plus est, la TCMFM convie la population le 24 avril prochain à une campagne intense de sensibilisation de 24 heures en mémoire des femmes du Bangladesh décédées lors de l'effondrement du Rana Plaza en avril 2013, où plus de 1135 personnes avaient trouvé la mort, principalement des travailleuses du textile. Également, en septembre et octobre, des actions locales et régionales seront tenues en cascade dans le cadre de la Tournée de la caravane des résistances et alternatives féministes. Enfin, à la suite de la Journée nationale de commémoration des femmes et des filles autochtones disparues et assassinées le 4 octobre, se tiendra la clôture de la Marche mondiale des femmes le 17 du même mois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer