«Parce qu'on sème, on donne»

À l'avant, on retrouve Francine Rousseau et Claudette... (Photo: François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

À l'avant, on retrouve Francine Rousseau et Claudette Durand York, respectivement membre et responsable de Développement et Paix, section Nicolet, et Élisabeth Desgranges, animatrice régionale de l'organisation, avec, derrière, Mgr André Gazaille, évêque de Nicolet.

Photo: François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Nicolet) En lançant sa campagne Carême de partage, le comité diosécain de Développement et Paix invite toute la population du Centre-du-Québec à manifester sa solidarité avec les populations dans les pays du Sud, sous le thème «Parce qu'on sème, on donne».

Car c'est dans cette partie du globe que les petits agriculteurs familiaux sont très nombreux et souvent très mal outillés et même exploités. D'où les efforts déployés pour de l'équipement, de la formation et des coopératives.

«Et cela se fait toujours avec les partenaires du milieu. Ce sont eux qui luttent chez eux contre la faim dans le monde», souligne Mgr André Gazaille, évêque de Nicolet.

Quelque 805 millions de personnes souffrent de la faim quotidiennement et 50 % de ces personnes sont elles-mêmes agricultrices. «Nous poursuivons ainsi la campagne Une seule famille humaine, de la nourriture pour tous» lancée par le pape François et menée par Caritas Internationalis et ses membres à travers le monde pour éradiquer la faim», indique l'animatrice régionale de l'organisation, Élisabeth Desgranges.

Plusieurs activités se tiendront dans le diocèse de Nicolet, tant pour informer et sensibiliser les gens de la région que pour les mobiliser dans un mouvement de partage. Parmi celles-ci, notons une tournée de conférences qui seront données par soeur Modestine, partenaire de Développement et Paix au Madagascar. Elle parlera de l'importance du travail agricole des femmes pour le développement des communautés rurales malgaches. Entre autres, soeur Modestine sera à Nicolet le 14 mars pour rencontrer les soeurs de l'Assomption de la Sainte-Vierge.

Par ailleurs, le point culminant de la campagne Carême de partage 2015 aura lieu le dimanche 22 mars, cinquième dimanche du carême, avec la tenue d'une quête dans les paroisses catholiques du diocèse de Nicolet, comme partout au pays.

Mgr Gazaille appuie sans réserve le travail des bénévoles qui s'impliquent dans le diocèse de Nicolet pour atteindre les objectifs de Développement et Paix.

«Bien sûr, cette organisation d'entraide internationale permet une réponse rapide lorsqu'il y a un cataclysme dans un des pays les plus pauvres de la planète, mais aussi, et c'est sa première mission, elle travaille à long terme pour soutenir des groupes partenaires qui, dans ces pays, se consacrent au développement des communautés locales à partir de la base», confie celui qui invite tous les diosécains et diocésaines à se montrer généreux, «en particulier durant ce carême».

Pour les plus branchés, la campagne du Carême de partage dispose, pour la première fois cette année, d'une application mobile téléchargeable gratuitement. À partir de son appareil mobile, on est ainsi invité chaque jour du calendrier à apprendre, prier et agir.

«L'application est attrayante, facile à utiliser et pratique pour se sensibiliser chaque jour, jusqu'à Pâques, à un nouvel aspect de la solidarité internationale avec les petits agriculteurs familiaux», a-t-on fait savoir.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer