• Le Nouvelliste > 
  • Actualités 
  • > Les proches de Mathieu St-Pierre touchés par l'élan de générosité de la population 

Les proches de Mathieu St-Pierre touchés par l'élan de générosité de la population

Un fort vent de sympathie souffle en faveur... (Photo: Facebook)

Agrandir

Un fort vent de sympathie souffle en faveur du canotier Mathieu St-Pierre depuis que ce dernier a été victime d'un grave accident de travail jeudi dernier au lac Souris à Saint-Élie-de-Caxton.

Photo: Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) La communauté du canot long parcours a la réputation d'être un milieu solidaire et ses adeptes le prouvent de nouveau depuis l'accident subi par Mathieu St-Pierre. Les proches du canotier ont d'ailleurs l'occasion de témoigner de cet élan de générosité. La soeur de Mathieu, Karine St-Pierre, n'est pas insensible à tous les mots d'encouragement publiés sur les réseaux sociaux.

«On ne s'attendait pas à une telle mobilisation», admettait la jeune femme, lundi, dans une entrevue au Nouvelliste. «Au début, nous étions un peu mal à l'aise, mais avec le recul, on est en mesure d'entrevoir ce qui s'en vient pour mon frère. Il aura besoin de tout l'amour disponible ainsi que du soutien. Nous, ce qui nous importe le plus, c'est de lui donner le goût de vivre, lui offrir des possibilités.»

On ignore encore si la réadaptation s'amorcera à Montréal, où il se trouve depuis jeudi, ou en Mauricie. Le canotier réside dans le secteur Beaurivage à Shawinigan. Il travaillait sur une terre à bois, jeudi dernier, au lac Souris à Saint-Élie-de-Caxton, quand un arbre lui est tombé dessus.

Il a subi plusieurs opérations majeures et souffre de sévères dommages à la moelle épinière. Une de ses vertèbres a littéralement été pulvérisée sous le choc. Il a aussi subi des fractures aux côtes en plus de souffrir de blessures au diaphragme ainsi qu'à l'aorte. Dimanche, il a dû encaisser une terrible nouvelle quand les médecins lui ont annoncé qu'il ne pourra plus jamais marcher.

«Mathieu est conscient qu'il a perdu l'usage de ses jambes, mais en ce moment, son plus grand désir, c'est de dormir.»

Ses parents ainsi que sa copine l'accompagnent dans son quotidien. L'expérience est difficile, mais les membres de la famille se disent aussi privilégiés de toujours le compter parmi eux. «Nous sommes chanceux, Mathieu est un gars en forme, au-dessus de la moyenne. Les chirurgiens nous ont confirmé qu'une personne en moins bonne forme physique n'aurait pas passé à travers les opérations, voire dans le transfert à l'hôpital après l'accident. Il s'est accroché à la vie!»

De Grayling à Shawinigan

Du Michigan jusqu'à Shawinigan, la collecte de fonds pour appuyer le canotier connaît un vif succès sur le site gofundme.com. L'idée a germé du côté des Américains, qui ont appris à connaître Mathieu

St-Pierre lorsque celui-ci se déplaçait au sud de la frontière pour participer à des courses, dont l'AuSable Canoe Marathon, une compétition se déroulant entre les villes de Grayling et Oscoda.

Le Shawiniganais devait participer à l'édition 2015 en compagnie de Ryan Halstead. La conjointe de ce dernier, Hailey McMahon, ainsi que le canotier Marc Gillespie sont aussi parmi les initiateurs du mouvement.

La campagne a été lancée dimanche et déjà lundi en fin de soirée, quelque 12 000 $ avaient été amassés.

«Tout le monde se sent concerné», avise Christophe Proulx, le coéquipier de Mathieu St-Pierre lors de la Classique internationale de canots en 2013. «Nous sommes soudés, Mathieu ne laisse personne indifférent. Au Michigan, il est toujours accueilli comme une vedette! Il ne parle pas super bien l'anglais, mais les gens le trouvent tellement sympathique, il a été adopté par la gang de Grayling! D'ailleurs, plusieurs veulent lui envoyer une vidéo pour l'encourager.»

Christophe Proulx se trouve actuellement en Floride où, en plus de participer à un camp d'entraînement, il offre de son temps pour la cause. «J'aide pour la traduction, j'essaie de contribuer à ma façon. Math était déjà un modèle pour plusieurs d'entre nous. Il n'a pas fini de nous impressionner. On sait qu'il fera preuve de ténacité.»

D'autres activités

En plus de la collecte sur le web, les citoyens sont invités à faire un don au Métro Plus de Shawinigan-Sud s'ils souhaitent procéder de cette façon. Lundi en milieu de journée, le copropriétaire de l'établissement, Philippe Ayotte, également un canotier, estimait avoir reçu 400 $.

«Si on peut soutenir Mathieu et sa famille pour adapter sa maison à ses besoins, nous en sommes très heureux. En fait, on souhaite qu'il continue à s'épanouir comme athlète. Dans le futur, nous pourrions payer son équipement pour la pratique d'un sport paralympique.»

Par ailleurs, le Bistro Le P'tit Canot, dans le secteur Saint-Jean-des-Piles à Shawinigan, a prévu une soirée-bénéfice pour Mathieu St-Pierre le samedi 14 mars. Les pourboires récoltés lors de cette activité seront remis aux proches.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer