Match entre le Blizzard et l'Isothermic: un joueur se sectionne un poignet

L'attaquant étoile de l'Isothermic de Thetford Mines Keven... (Photo: Émilie O'Connor)

Agrandir

L'attaquant étoile de l'Isothermic de Thetford Mines Keven Veilleux a eu le poignet sectionné en fin de match.

Photo: Émilie O'Connor

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Une solide performance du Blizzard Cloutier Nord-Sud dans une victoire de 4-3 a été éclipsée vendredi par une scène bien inquiétante au Colisée de Trois-Rivières. L'attaquant étoile de l'Isothermic de Thetford Mines Keven Veilleux a eu le poignet sectionné en fin de match.

La séquence s'est déroulée lors d'une bataille le long de la rampe. Un patin au vol a accidentellement touché Veilleux, qui s'est immédiatement dirigé vers son banc, situé quelques mètres plus loin, laissant une traînée de sang derrière lui.

Le jeu s'est arrêté quelques secondes plus tard et, réalisant la gravité de la situation, le capitaine du Blizzard, Stéphane Boileau, a quitté le banc trifluvien pour se diriger vers le vestiaire thetfordois afin de donner les premiers soins à Veilleux, lui qui est médecin. Bien que des tendons aient été touchés, l'artère principale a évité le pire et le joueur a été conduit à l'hôpital.

Les Bellemare sonnent la charge

Ce match a été l'affaire des Bellemare du côté de la formation de la cité de Laviolette. Dès la cinquième minute, le combat que les partisans attendaient a eu lieu, alors que Thomas Bellemare et Joël Thériault ont jeté les gants. Un affrontement qui a été très court, puisque le dur à cuire trifluvien a envoyé son adversaire au pays des rêves dès le premier coup de poing.

«Je lève mon chapeau à Thomas. Tu ne peux pas avoir un meilleur momentum. Déjà, d'y aller contre Thériault, ça prend du courage. Pour le reste, le petit Bellemare s'en est occupé», a dit Boileau

Le petit Bellemare, c'est Jonathan. Le Shawiniganais a inscrit les deux premiers buts de son équipe dans les minutes suivantes dans une première période où les Trifluviens ont pris une avance de 3-0. Des filets tous inscrits en avantage numérique, l'Isothermic offrant une performance décousue et sans discipline.

«Notre avantage numérique a été opportuniste, mais au bout du compte, nous avons fait ce que nous avions besoin de faire.»

Tirant de l'arrière 4-0 en milieu de deuxième période, l'Isothermic est revenu de l'arrière en inscrivant trois buts en 15 minutes, dont deux par Veilleux. Il faut dire que le réservoir était vide du côté des Trifluviens, qui ont perdu Marc-André Huot durant ce match, ainsi que Boileau pendant quelques présences. Avec la suspension de Yann Joseph, les munitions étaient beaucoup moindres pour Patrick Lampron, qui remplaçait Alain Côté derrière le banc, lui aussi suspendu pour un troisième et dernier match.

Il s'agissait d'une troisième victoire consécutive pour le Blizzard, une première cette saison pour l'équipe. Lampron a d'ailleurs souligné la qualité du travail de ses troupiers dans ce match à saveur éliminatoire.

«Les gars manquaient d'oxygène, avoue le pilote. On voulait absolument remporter ce match, et des winners trouvent tout le temps le moyen de gagner. C'est de très bon augure. Les gars sont dédiés et dans les trois dernières parties, nous avons donné moins de 25 tirs. Les gars se préoccupent de leur défensive et nous sommes durs à battre.»

Le Blizzard sera de retour en action dès ce soir pour un autre important duel, cette fois, face aux Marquis à Jonquière.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer