Les employés de Santé Canada se mobilisent

Une quinzaine d'employés de Santé Canada à Shawinigan... (Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Une quinzaine d'employés de Santé Canada à Shawinigan sont sortis devant leurs bureaux, jeudi midi, pour sensibiliser la population au transfert de leur travail à Miramichi.

Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guy Veillette
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Une quinzaine des 34 employés de Santé Canada à Shawinigan ont posé un geste symbolique, jeudi midi, en manifestant au coin de l'avenue de la Station et de la 4e Rue pour dénoncer le transfert du bureau à Miramichi, au Nouveau-Brunswick, à la fin de l'année.

Il s'agissait du premier geste de mobilisation des syndiqués de l'Alliance de la fonction publique du Canada depuis cette annonce, le 4 octobre. L'activité n'a duré qu'une quinzaine de minutes, mais quelques automobilistes ont tout de même profité de l'occasion pour klaxonner en signe d'appui.

«Nous avons décidé de sortir dans la rue pour dénoncer la décision du gouvernement conservateur de couper nos emplois à Shawinigan pour les transférer au Nouveau-Brunswick», explique Luc Arseneault, président de la section locale du syndicat. «Deux millions de dollars en masse salariale qui partent de la région et 34 familles sont affectées par la fermeture de notre centre. On ne peut pas mourir sans dénoncer cette situation.»

Depuis juin 2008, le bureau de Santé Canada à Shawinigan est spécialisé dans les services de rémunération. Selon les informations disponibles, il fermerait ses portes le 31 décembre 2015 et ses activités seraient transférées à Miramichi, dans un comté conservateur. M. Arseneault ne se gêne pas pour qualifier cette décision de «politique partisane».

Les quatre premières mises à pied sont prévues la semaine prochaine. D'autres étaient attendues à la fin mars, mais il semble que les plans aient changé. «Les cinq employés qui devaient terminer à ce moment ont vu leur contrat renouveler jusqu'au 31 décembre», partage le représentant syndical. 

M. Arseneault ajoute que les discussions se poursuivent avec Santé Canada pour trouver une solution alternative. «Nous avons eu des contacts avec le centre de paye de Miramichi pour les informer qu'on pourrait très bien devenir un centre d'expertise en appui à leurs bureaux. Chaque conseiller en rémunération ici a une moyenne de douze années d'expérience. Nous avons une très forte expertise et si on perd nos emplois, ça va nuire à toute la fonction publique fédérale.»

Le porte-parole assure que ce dossier ne passera pas inaperçu lors de la campagne électorale fédérale à l'automne. D'ailleurs, le candidat libéral du comté de Saint-Maurice - Champlain, François-Philippe Champagne, s'est déplacé à la manifestation d'hier pour signifier son appui aux travailleurs.

«Ce n'est pas de la rationalisation», nuance-t-il. «On décide sciemment de déplacer deux millions de dollars en masse salariale d'un comté comme le nôtre et l'envoyer à Miramichi.  On parle d'une décision éminemment partisane.»

M. Champagne salue la mobilisation des employés, un geste qui se rendra assurément jusqu'à la ministre Diane Finley, responsable des Travaux publics et des Services gouvernementaux.

«Ça fait l'affaire des décideurs actuels que les gens gardent le silence», croit M. Champagne. «Il faut se battre! Ça me touche personnellement parce que trop, c'est trop! La région a connu des moments particulièrement difficiles et je pense qu'il est temps qu'on écoute les citoyens de Shawinigan et de la Mauricie.»

Aucun autre candidat local à l'élection fédérale n'avait été invité à cette mobilisation. Par contre, Robert Aubin, député néodémocrate à Trois-Rivières, avait délégué Eddy Verbeeck comme représentant pour exprimer sa solidarité.

Enfin, notons qu'une nouvelle page Facebook, www.facebook.com/NousSommes34, a été créée pour informer la population sur ce dossier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer