Marcotte Alimentation: des alliés pour Ladrière

Claude Villemure (à droite), propriétaire notamment des Ailes... (Photo: François Gervais Le Nouvelliste)

Agrandir

Claude Villemure (à droite), propriétaire notamment des Ailes Buffalo et du Memento, à la sortie de la rencontre de jeudi.

Photo: François Gervais Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Trois-Rivières) Des restaurateurs participant à la rencontre avec le président-directeur de Marcotte Alimentation, Jean-Guy Ladrière, comprennent maintenant la décision de Colabor, le nouveau propriétaire de l'entreprise, de transférer les activités d'entreposage vers Lévis, entraînant la perte d'une soixantaine d'emplois dans la région.

Se ralliant au cheval de bataille de M. Ladrière, l'instigateur de cette rencontre, le restaurateur de Shawinigan Claude Villemure, est d'avis que Québec doit remettre en question les règles d'octroi des contrats dans les institutions publiques afin d'éviter que des entreprises québécoises, comme Marcotte Alimentation en 2013, perdent d'importants contrats au profit d'entreprises américaines, très agressives sur le marché québécois.

«Le transfert vers Lévis est une décision d'affaires que l'entreprise n'a pas eu le choix de prendre. Il y a [malgré tout] 22 emplois qui restent dans la région», avoue maintenant Claude Villemure après avoir rencontré Jean-Guy Ladrière en compagnie de quelques restaurateurs, intervenants économiques ainsi que des personnalités politiques.

Claude Villemure croit de plus qu'il est temps que la Mauricie se tienne debout pour protéger ses emplois. Toutefois, il convient que l'appel à la mobilisation qu'il a lancé après l'annonce du transfert d'une grande partie des activités de Marcotte Alimentation vers Lévis aurait dû avoir lieu il y a deux ans, lorsque le contrat d'approvisionnement des hôpitaux et centres de soins longues durées de la Mauricie et du Centre-du-Québec a échappé à l'entreprise de la région au profit d'un concurrent américain.

Rappelons que la différence dans les soumissions pour ce contrat de cinq ans de 7,5 millions $ par année n'était que de 35 000 $. La perte de ce contrat avait entraîné à l'époque la suppression de 30 emplois chez Marcotte.

«C'est il y a deux ans qu'on aurait dû se lever avec Jean-Guy Ladrière. C'est ce que nous devons changer en Mauricie», croit M. Villemure. «M. Ladrière aurait eu besoin d'un appui, mais on ne lui a pas donné. Malheureusement, je comprends maintenant sa décision d'affaires. Mais les décideurs doivent penser à leur région. Marcotte a perdu des contrats que l'entreprise aurait dû avoir.»

Jean-Guy Ladrière estime quant à lui que la rencontre a été fructueuse et a permis de répondre aux inquiétudes de plusieurs restaurateurs. «La chose la plus importante que j'ai soulevée devant les politiciens sur place, c'est l'importance de l'achat québécois. Toutes nos écoles et institutions donnent les contrats aux Américains. On va tous fermer dans la région si ça continue comme ça», soutient-il. «Nous n'avons plus de sentiment d'appartenance. Et les administrateurs des organismes publics donnent des contrats sans mesurer les conséquences.»

Le député libéral de Saint-Maurice, Pierre Giguère, était de la rencontre d'hier. Il affirme qu'il a bien entendu les préoccupations des restaurateurs présents ainsi que celles de M. Ladrière. Il compte en faire part au gouvernement libéral.

Le maire de Shawinigan, Michel Angers, prétend de son côté que cette mobilisation d'acteurs du milieu démontre que la population de la Mauricie n'accepte plus de perdre des emplois. «M. Ladrière a lancé un message il y a deux ans, on aurait peut-être dû à ce moment répondre à l'appel. Dans le contexte où ça ne va pas bien, la population doit être mobilisée pour comprendre que chaque emploi compte. Lorsqu'on perd des dizaines d'emplois en Mauricie, c'est l'équivalent d'en perdre des centaines à Montréal», explique M. Angers.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer