La plus ancienne cloche de la Mauricie volée

Gaétan Lebel montre les traces laissées par les... (Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Gaétan Lebel montre les traces laissées par les malfaiteurs qui ont subtilisé la cloche de l'église de Batiscan.

Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louise Plante
Le Nouvelliste

(Batiscan) La cloche de l'église de Batiscan, la plus ancienne de la région puisque coulée en 1770 sous le régime anglais, 7 ans après la conquête, et qui faisait partie du monument commémoratif du tricentenaire en pierre en face du presbytère, a été dérobée dans la nuit de mardi à mercredi.

La cloche date de 1770.... - image 1.0

Agrandir

La cloche date de 1770.

Du côté de la fabrique, on se désole de ce larcin, puisque la cloche a une valeur hautement historique. Après avoir avisé le Sûreté du Québec du vol, Gaétan Lebel, de la fabrique, a immédiatement contacté tous les antiquaires de la vallée du Saint-Laurent pour leur signaler l'événement, ainsi que plusieurs ferrailleurs, afin que la cloche ne soit pas fondue pour en récupérer le métal.

De ce côté toutefois, il ne se fait pas trop d'illusions, car plusieurs récupérateurs ne se poseraient pas beaucoup de questions sur les objets de métal qu'on leur présente, tel qu'en témoigne un nombre effarant de vols de plaques commémoratives et autres objets de cuivre. On n'a qu'à se rappeler le cas de la statue du fondateur des Pères Montfortains dérobée à Nicolet en 2011, et heureusement retrouvée chez un ferrailleur de Trois-Rivières à la suite d'un appel anonyme. La statue de bronze haute de 6 pieds avait échappé de peu au chalumeau.

«C'est une cloche ancienne, en bronze, confirme M. Lebel. Peut-être que les voleurs ont confondu avec du cuivre. Je ne sais pas. J'étais justement à fouiller pour trouver des informations. Je lis ''qu'on suppose que la cloche de la première église acquise avant 1695 avait été réinstallée sur la deuxième église de Batiscan, mais vers 1723-24, on a dû refaire un clocher neuf et une nouvelle cloche fut alors commandée''.»

Cette cloche heureusement conservée est intégrée au monument tricentenaire en face du presbytère actuel. Elle porte la mention Pack Chapman of London fecit 1770.»

Selon M. Lebel, il aura fallu au moins deux hommes munis d'un instrument électrique pour couper l'anneau auquel la cloche était suspendue, ainsi que des madriers pour monter derrière le monument et se saisir de l'objet. Des pas étaient bien visibles dans la neige. Une simple voiture aurait été suffisante pour transporter la cloche. «C'est une cloche de 2 pieds de hauteur pesant environ 1000 livres. C'est une des très anciennes de la région», a insisté M. Lebel qui espère lui aussi compter sur un peu de chance pour la récupérer rapidement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer