Place à l'opération déneigement

Les opérations de déneigement se dérouleront au moins... (Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Les opérations de déneigement se dérouleront au moins jusqu'à mercredi, mais pourraient aussi prendre une journée de plus, selon la Ville de Trois-Rivières.

Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Trois-Rivières) La tempête qui s'est abattue cette fin de semaine sur la région aura finalement laissé tout près de 23 centimètres de neige et de grésil derrière elle. De quoi surpasser en une seule journée les accumulations de tout le mois de janvier 2014, où il n'était tombé que 20 centimètres de neige sur Trois-Rivières.

Les entrepreneurs et cols bleus se sont employés, lundi, à terminer le déneigement des rues et le transport de la neige a débuté la nuit dernière. Une opération qui devrait se poursuivre encore la nuit prochaine, et possiblement la suivante.

Contrairement à ce qui s'était produit lors de la première véritable tempête de la saison, la Ville de Trois-Rivières indique que les opérations se déroulent rondement et qu'elle est satisfaite du travail des entrepreneurs sur le territoire. Trois entrepreneurs avaient notamment reçu, le 11 décembre dernier, un avertissement pour avoir débuté les opérations trop tard, retardant le travail et laissant les principales artères enneigées durant plusieurs heures.

«Tout semble bien se dérouler cette fois-ci, nous sommes bien heureux. D'autant plus qu'avec le cocktail qui s'est abattu sur nous, et le grésil qui complique toujours la chose, on doit dire que les opérations vont tout de même bien jusqu'à maintenant», explique Yvan Toutant, porte-parole de la Ville de Trois-Rivières.

Ce dernier signalait, lundi, que les citoyens et automobilistes devaient maintenant s'attendre à ce que les opérations d'enlèvement de la neige se poursuivent, ce qui impliquait aussi l'interdiction de stationner la nuit dans les rues pour au moins deux nuits, dans les zones A et B.

«On en a assurément pour deux nuits de travail, peut-être même trois. Mais jusqu'à mercredi matin, les gens doivent s'attendre à ce que le stationnement de nuit soit interdit. Par la suite, on les invite à se renseigner sur l'interdiction dans leur zone respective», signale M. Toutant. Il est possible de vérifier cette information en téléphonant au 819 377-5308 après 17 h chaque jour ou en s'inscrivant aux alertes SMS et courriels à stationnementdenuit.ca.

Moins de neige

Bien que la tempête de la fin de semaine dernière ait laissé derrière elle plus de neige que pour tout le mois de janvier l'an dernier, l'hiver 2014-2015 enregistre à ce jour des chutes de neige beaucoup moins importantes qu'à pareille date l'année dernière.

Au 31 décembre, on enregistrait 66,5 centimètres de neige de moins que ce qui était tombé l'année dernière pour la même période. En décembre 2014 seulement, il est tombé 50 centimètres à Trois-Rivières. L'année précédente, on enregistrait tout près de 120 centimètres pour la même période, note Yvan Toutant.

L'hiver 2013-2014 aura laissé derrière lui 227 centimètres de neige au total, soit un peu moins que les 250 centimètres prévus aux contrats des entrepreneurs en déneigement qui négocient chaque année avec la Ville.

«On fixe les contrats sur une base de 250 centimètres de neige. S'il en tombe moins, c'est à l'avantage des entrepreneurs. Par contre, si ça dépasse, à ce moment c'est la Ville qui en sort gagnante. Mais nous avons évalué que sur les dix dernières années, nous sommes arrivés à peu près à un niveau équivalent d'un côté comme de l'autre», ajoute M. Toutant. Le budget alloué au déneigement annuellement est de 11,5 M$, rappelle-t-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer