Un cocktail météo s'abat sur la région

La pluie verglaçante de dimanche a été propice... (Photo: Émilie O'Connor Le Nouvelliste)

Agrandir

La pluie verglaçante de dimanche a été propice aux rapprochements, certains troquant un petit coin de paradis contre un petit coin de parapluie.

Photo: Émilie O'Connor Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Olivier Gamelin
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Ma route est un jardin de givre, pourrait-on dire pour paraphraser le poète Émile Nelligan. Un vers qui n'aura jamais été aussi approprié qu'en fin de semaine, alors que la région s'est recouverte non seulement d'un épais manteau blanc, mais également d'une bonne couche de verglas, donnant bien des sueurs froides aux automobilistes qui sont demeurés prudents.

Comme plusieurs automobilistes, Pierre Gagné a déglacé les... (Photo: Émilie O'Connor Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

Comme plusieurs automobilistes, Pierre Gagné a déglacé les vitres de sa voiture deux fois dimanche...

Photo: Émilie O'Connor Le Nouvelliste

 Bien que les rues de Trois-Rivières aient reçu... (Photo: Émilie O'Connor Le Nouvelliste) - image 1.1

Agrandir

 Bien que les rues de Trois-Rivières aient reçu un bon couvert de neige et une couche appréciable de verglas, la Sécurité publique n'a signalé aucun accrochage majeur ou sortie de route grave.

Photo: Émilie O'Connor Le Nouvelliste

Somme toute, la température aura causé plus de peur que de mal. Dans la cité de Laviolette, la Sécurité publique de Trois-Rivières ne signale aucune sortie de route, ni plus de collision depuis samedi. «Les gens sont sages», se réjouit la lieutenant Stéphanie Marion. À peine quatre accrochages mineurs ont été répertoriés à Trois-Rivières dimanche.

Même son de cloche de la part de la Sûreté du Québec, où l'on ne déplore pas un accident grave. «C'est vraiment pas si pire en Mauricie et au Centre-du-Québec. Quelques sorties de route, mais aucune avec blessé», souligne la porte-parole Audrey-Anne Bilodeau.

Vers 16 h, dimanche, Hydro-Québec s'affairait à rebrancher 574 abonnés au Centre-du-Québec, signalant du même souffle que l'oeil de la tempête était passé. «On ne constate aucune conséquence grave découlant du verglas. On se prépare toujours lorsqu'on sait que des températures pareilles s'en viennent mais, pour le moment, rien à signaler», mentionne la représentante officielle Annie Beaudoin. Aucune panne d'électricité n'a été répertoriée en Mauricie au cours de la fin de semaine.

Notons également que le centre de ski Vallée du Parc de Shawinigan était ouvert dimanche, idem pour les sentiers de glace du Domaine de la forêt perdue à Notre-Dame-du-Mont-Carmel. «Le problème ce n'est pas nos installations, qui sont en parfait état, c'est la volonté des gens de sortir de chez eux», déplore le propriétaire Jean-Pierre Binette. «Le problème pour nous, c'est que les médias disent aux gens de ne pas prendre la route parce que c'est trop glissant. Donc les gens ne sortent pas et restent à la maison. Nos sentiers sont extraordinaires, notre stationnement est dégagé, tout est ouvert, mais le public n'est pas là.»

Directeur général de Vallée du Parc, Alain Beauparlant abonde dans le même sens. Dimanche, malgré la pluie verglaçante, environ 80 % de sa clientèle était au rendez-vous et dévalait gaiement les pentes. «Dimanche n'était pas pour nous une journée catastrophique. Malgré la variation de la température, on est très content de notre journée. Les temps froids des prochains jours vont nous permettre de souffler de la neige. Les conditions de ski sont extraordinaires», remarque-t-il avec enthousiasme.

Sur la rivière Sainte-Anne, on maudit la boîte de Pandore climatique ouverte par Dame Nature depuis le début de l'hiver, auquel on accorde deux points contre zéro pour les pourvoyeurs.

Une fois de plus, le mauvais temps aura refréné plusieurs amateurs, qui proviennent pour bon nombre de l'extérieur de la région, à braver les routes glacées pour taquiner le poulamon.

«La journée d'hier (dimanche) a été très tranquille», avoue Steve Massicotte, président de l'Association des pourvoyeurs de pêche aux petits poissons des chenaux. «La température a une influence négative sur les réservations. Avec le verglas, notre journée [de samedi] a été un peu gaspillée. Pour nos installations, la température ne cause aucun problème, mais en terme de réservation, ça été minime.»

«Ce qui est encourageant, c'est que le froid revient», observe M. Massicotte. Effectivement, Environnement Canada prévoit des températures oscillant entre -12 et -25 degrés Celcius jusqu'à vendredi. Un froid de canard qui fera le plaisir des uns et le malheur des autres.»

Ailleurs au Québec

Les Mauriciens et les Centricois n'ont pas été les seuls à être touchées par la poésie hivernale. Mais contrairement à la Mauricie et au Centre-du-Québec, les autres régions ont été durement frappées. Une couche de verglas est venue recouvrir une partie du sud du Québec, dimanche avant-midi, provoquant bon nombre d'accidents sur les routes, des pannes dans plusieurs secteurs de la province et des maux de tête dans les aéroports.

Le système météorologique est qualifié de «costaud», alors que l'est du pays est affecté par une «bonne dépression hivernale», a expliqué le météorologue Bruno Marquis.

Transports Québec rapportait dimanche après-midi plusieurs routes enneigées et partiellement couvertes. La visibilité était réduite en plusieurs endroits dans le centre de la province, notamment sur les autoroutes 20 et 40.

À l'aéroport Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal, le porte-parole confiait en début d'après-midi qu'une cinquantaine de vols avaient des retards au décollage, et soixante-cinq autres étaient retardés à l'arrivée.

«Avant de partir, il faut aussi compter plus de temps pour le dégivrage de l'appareil en raison de la quantité de glace sur les avions. Ça prend au moins une vingtaine de minutes. Les pistes sont cependant dégagées et l'avion peut ensuite décoller sans problème», a expliqué François Asselin.

Avec la collaboration de La Presse canadienne

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer