Pêche aux Petits poissons des chenaux: c'est parti pour la 77e saison

Geneviève Gilbert et Stéphane Rochette de Québec montraient... (François Gervais)

Agrandir

Geneviève Gilbert et Stéphane Rochette de Québec montraient vendredi fièrement leur seule prise du début de la journée.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Sainte-Anne-de-la-Pérade) La 77e saison de pêche à Sainte-Anne-de-la-Pérade est bel et bien commencée. Les pêcheurs étaient nombreux vendredi à se présenter chez l'un ou l'autre des pourvoyeurs pour louer une des quelque 500 cabanes déjà installées sur la rivière.

«Certains pourvoyeurs affichaient complet aujourd'hui [vendredi]. Il y avait une grosse file de voitures en matinée qui attendaient pour entrer sur la rivière. C'est encourageant et ça fait du bien après le ralentissement causé par le temps doux», a affirmé en fin de journée Steve Massicotte, président de l'Association des pourvoyeurs de pêche aux petits poissons des chenaux de la rivière Sainte-Anne. 

Normalement prévue pour le 26 décembre, l'ouverture de la saison a officiellement eu lieu le 31 décembre cette année. Les pourvoyeurs devront donc composer avec la perte de quelques milliers de clients. Cette situation s'est toutefois produite à quatre reprises au cours des huit dernières années. Si plusieurs cabanes de pêche étaient occupées la veille du jour de l'An, l'achalandage n'était en rien comparable à celui de vendredi. 

«La saison de pêche prend véritablement son envol normalement à partir du 2 janvier. Et c'est ce qui arrive encore cette année», a souligné Steve Massicotte. 

Bien que plusieurs chalets de pêche soient réservés ce week-end, il reste encore de la place. «Nous ne sommes pas encore pleins, mais on attend beaucoup de monde.»

L'aménagement du village sur la rivière glacée est sur le point d'être complété. Sur les quelque 500 cabanes normalement présentes sur la rivière, il n'en reste qu'une cinquantaine à installer. «C'est surtout des gros chalets pour les groupes qui restent à mettre sur la rivière», a précisé le président de l'Association des pourvoyeurs de pêche aux petits poissons des chenaux de la rivière Sainte-Anne. 

Les pourvoyeurs doivent commencer au courant de la semaine prochaine à aménager le sentier de patinage sur la rivière ainsi que la place centrale où l'on retrouve différents services. 

Rappelons que la pêche aux petits poissons des chenaux représente 85 000 visiteurs, 800 millions de poulamons qui remontent la rivière et environ trois millions de poissons qui sont pêchés. Les pêcheurs qui connaissent des pêches miraculeuses sont invités à remettre leurs prises à l'eau pour sauvegarder la ressource. De plus, la pêche sur la rivière Sainte-Anne représente des retombées économiques de près de quatre millions $ pour la région. 

Plusieurs activités seront proposées aux visiteurs. Il y a notamment la Randonnée du pêcheur pour les propriétaires de motoneiges anciennes (1995 et moins) le 24 janvier, le tournoi de volleyball sur neige du 31 janvier au 1er février ainsi que la Foire agroalimentaire avec une dizaine de producteurs qui se retrouveront sous le chapiteau les 7 et 8 février.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer