Décès d'un pionnier du Nouvelliste, Gaston Pépin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Olivier Gamelin
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La grande famille du Nouvelliste est en deuil à la suite du décès de l'un de ses pionniers, Gaston Pépin, dimanche dernier, le 28 décembre. M. Pépin était âgé de 87 ans.

Engagé comme journaliste sportif en 1964, M. Pépin a également travaillé au journal à saveur acadienne L'Évangéline, ainsi qu'à la radio de Radio-Canada. Sa diction française était à ce point cristalline, dit-on, qu'il relevait régulièrement l'évêque de Moncton pour réciter le chapelet au micro. Citoyen impliqué dans la communauté trifluvienne, Gaston Pépin a pris part à l'implantation de l'équipe de baseball Les Aigles de Trois-Rivières dans les années 70, tout en défendant le développement de la lutte et de la boxe dans la cité de Laviolette, du Grand Prix de Trois-Rivières et de la Classique internationale de canots de la Mauricie.

Plusieurs saluent en lui de nombreuses qualités, entre autres sa gentillesse, sa jovialité, son énergie, sa confiance et son esprit mentoral et paternel qu'il n'hésitait pas à mettre au service des stagiaires embauchés par Le Nouvelliste lors de la saison estivale. D'autres lui reconnaissent un esprit humaniste et sensible, une générosité sans borne, une disponibilité ouverte et une mémoire sportive phénoménale. Les médias de partout au Québec n'hésitaient pas à faire appel à lui pour obtenir une donnée statistique rare ou une référence passée aux oubliettes.

Outre ses enfants, Debbie, Serge (Michèle Stegelmann) et Nicole, M. Pépin laisse dans le deuil son petit-fils Maxime Lutz, sa soeur Gisèle, la famille de sa défunte épouse Eva Lirette, sa grande amie Françoise, ainsi que plusieurs neveux, nièces et amis.

Une liturgie de la parole aura lieu le mercredi 31 décembre à 12 h 30 au Mémorial du Centre funéraire Rousseau situé au 3300, boulevard des Forges à Trois-Rivières. La famille recevra parents et amis dès 9 h 30. L'inhumation aura lieu au cimetière Saint-Michel.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer