Place à la 31e campagne d'Opération Nez rouge

À l'approche de la période des Fêtes, les occasions de consommer des boissons... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) À l'approche de la période des Fêtes, les occasions de consommer des boissons alcoolisées se multiplient. Partys de bureau ou de fin de session, fêtes de famille ou soupers entre amis, voilà autant d'événements qui incitent à prendre un verre. Et comme l'alcool et la conduite ne font pas bon ménage, des milliers de bénévoles de la 31e campagne d'Opération Nez rouge se dévouent pour raccompagner les automobilistes chez eux en toute sécurité.

Le service de raccompagnement s'amorce aujourd'hui dans la région, comme partout au Québec. Les bénévoles de Trois-Rivières, Nicolet-Bécancour, Shawinigan et Mékinac seront donc en poste prêts à répondre à la demande. Si la recherche de bénévoles va bon train, les différentes organisations sont constamment à la recherche de bénévoles, particulièrement pour les 12, 13, 19 et 20 décembre de même que pour le jour de l'An. À titre d'exemple, Opération Nez rouge de Trois-Rivières effectue entre 150 et 200 raccompagnements chaque soir lors de ces périodes.

«Le recrutement de bénévoles va bien. Nous devrions avoir environ 30 équipes ce week-end, mais nous sommes toujours à la recherche de bénévoles», affirme Mylène Bélanger, coordonnatrice d'Opération Nez rouge à Trois-Rivières, qui s'attend à une bonne 31e campagne.

«Nous avons une fin de semaine de moins cette année. Nous nous attendons donc à ce que la 31e campagne commence en lion.»

Les personnes intéressées à devenir bénévole et ainsi vivre une expérience unique doivent se rendre sur le site web d'Opération Nez rouge, à operationnezrouge.com, imprimer le formulaire et l'expédier par fax à la centrale de sa localité ou bien remplir directement le formulaire en ligne. Il est de plus possible d'apporter son formulaire à un poste de la Sécurité publique de Trois-Rivières, pour les bénévoles de ce secteur. Les policiers doivent vérifier les antécédents judiciaires des cinq dernières années des nouveaux bénévoles. Certains bénévoles d'expérience devront aussi se soumettre à cette nouvelle directive.

«On doit absolument passer par cette nouvelle procédure», précise Mme Bélanger.

Les personnes qui désirent profiter d'un raccompagnement doivent téléphoner au 1-866-desjardins. Il est également possible de demander un raccompagnement grâce à l'application Nez rouge pour téléphones intelligents fonctionnant sur iOS ou sur Android.

Des usagers de Trois-Rivières pourront de plus connaître avec cette application le temps d'attente. «Les gens pourront ainsi mieux planifier leur soirée et ne seront pas obligés de nous téléphoner pour connaître le temps d'attente. Ça évite les congestions d'appels», soutient Mylène Bélanger qui précise que Trois-Rivières fait partie des dix villes québécoises choisies pour cette nouveauté.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer