CSST: Trois-Rivières fait bonne figure

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) La Ville de Trois-Rivières fait bonne figure encore cette année en ce qui concerne son taux de cotisation à la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST). Parmi les onze grandes villes du Québec, Trois-Rivières affiche le plus bas taux de cotisation par tranche salariale de 100 $, ce qui veut également dire qu'elle se classe parmi les meilleures en ce qui concerne la gestion des accidents et des maladies du travail.

«On veut surtout lever le chapeau à nos employés là-dessus, car c'est aussi grâce à eux et à leurs initiatives qu'on arrive à faire bonne figure en terme de santé et sécurité au travail», a souligné le maire Yves Lévesque.

Avec un taux de 1,27 $ par tranche de 100 $ de masse salariale, la Ville se classe donc au premier rang des onze plus grandes villes du Québec, dont Montréal, Québec, Sherbrooke, Lévis, Saguenay et Gatineau.

À 2,76 $ par 100 $ de masse salariale, c'est la Ville de Terrebonne qui se classe au bas de la liste. «S'il fallait payer des cotisations au même titre que Terrebonne, ce serait environ 1 M$ de plus par année qui sortirait de nos coffres. Quand on regarde la moyenne des villes, on économise encore une fois près de 400 000 $ annuellement», mentionne Yves Lévesque.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer