Noël au Sanctuaire: des nouveautés pour les Jardins de la lumière

Pierre Montreuil, coordonnateur des activités, la chanteuse Stéphanie... (Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Pierre Montreuil, coordonnateur des activités, la chanteuse Stéphanie Fugère, le père Yoland Ouellet et (à l'avant) le conteur Steve Bernier, alias Télesphore d'Antan, qui assumera l'animation durant les fins de semaine du Marché de Noël au sanctuaire.

Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La magie de Noël opérera encore une fois cette année du côté du sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, avec la douzième édition de Noël en lumière qui se tiendra du 12 décembre au 4 janvier. Une édition qui sera marquée par de nombreuses nouveautés, dont la principale étant le déménagement du Marché de Noël vers les terrains de la basilique.

En effet, comme il avait déjà été annoncé il y a quelques semaines, l'équipe du sanctuaire a repris en main l'événement qui était voué à disparaître du côté du parc Champlain de Trois-Rivières. Une douzaine d'exposants seront réunis dans les maisonnettes déjà installées sur le parvis de la basilique. Le marché sera ouvert au public sur deux fins de semaine, soit les 12, 13 et 14 décembre ainsi que les 19, 20 et 21 décembre.

On y retrouvera des exposants proposant autant des produits du terroir que de l'artisanat. Les produits de la Ferme Guy Rivest, de Tout-à-l'érable, de la Tomaterie, des vins de Val Caudalies et la viande de gibier Le Bourdais seront présents sur place, autant que la ferme Mauricie Alpaga et Artisanat Judith Cossette.

Le marché fera notamment le lien entre la basilique et les jardins illuminés, qui eux seront ouverts du 12 décembre au 4 janvier. Cette année, pour la première fois, l'accès aux Jardins de la lumière sera payant. Toute personne de 13 ans et plus devra débourser 2 $ pour y avoir accès, ou encore se procurer un laissez-passer illimité pour 10 $, laissant accès aux jardins pour toute la durée de l'événement.

«L'objectif est évidemment de ne pas faire de déficit avec l'activité. C'est un pari que nous prenons et nous sommes confiants que les gens seront tout autant au rendez-vous», commente le coordonnateur des activités, Pierre Montreuil. D'ailleurs, le recteur du sanctuaire, le père Yoland Ouellet, a souligné que les touristes et pèlerins seraient davantage encouragés à participer à la santé financière du sanctuaire en cette période d'austérité.

L'exposition des maquettes de village, qui se tenait d'habitude à l'arrière de la basilique, sera déménagée au restaurant du rez-de-chaussée, où sera également aménagé le nouveau Café du sanctuaire, qui sera opéré par les jeunes de Cap-Jeunesse. Ce sont aussi eux qui assureront une partie de l'animation sur le site, avec du théâtre de marionnettes, des crèches vivantes et quatre personnages différents qui feront découvrir à tous l'esprit de Noël.

La Fête de la famille proposera aussi, au coût de 1 $, des jeux gonflables, de l'animation, du cinéma intérieur et du bricolage au sous-sol de la basilique le 28 décembre de midi à 20 h et les 29 et 30 décembre de 16 h à 20 h.

La jeune Stéphanie Fugère chantera au sous-sol de la basilique le 12 décembre à 19 h 30, au profit d'Opération Enfant Soleil. Les billets, au coût de 5 $, seront en vente à la porte. D'autres concerts sont également au programme, notamment les étudiants du Conservatoire au Petit sanctuaire les 13, 20, 28 décembre et 3 janvier à 19 h 30. La chorale des Pauvres de Saint-François y sera également le 27 décembre à 19 h 30. Finalement, les deux grands concerts de Noël, le 24 décembre, reviendront cette année dans la basilique avec le Choeur du sanctuaire à 21 h et la Maîtrise du Cap à 23 h 30.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer