Moisson Mauricie-Centre-du-Québec lance sa Grande collecte des Fêtes

Jean-Guy Doucet est confiant d'atteindre les objectifs fixés... (Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Jean-Guy Doucet est confiant d'atteindre les objectifs fixés pour la Grande collecte des Fêtes.

Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) L'arrivée de la période des Fêtes marque le retour de la Grande collecte de Moisson Mauricie-Centre-du-Québec et l'organisme souhaite vivement une belle participation de la population afin de répondre à une demande tristement croissante.

En 2014, l'organisme est venu en aide à 16 123 personnes chaque mois. C'est 1400 de plus que l'an dernier.

«C'est une augmentation malheureuse due à la situation économique, rappelle Jean-Guy Doucet, président du conseil d'administration de Moisson Mauricie-Centre-du-Québec. Des gens ont eu des réductions d'heures de travail, il y a eu des pertes d'emploi, la nourriture coûte cher. À la fin du mois, il y a des gens qui ne mangent pas, qui se privent, et ça inclut aussi des personnes âgées.»

La collecte a été lancée mercredi dans 27 marchés d'alimentation de la Mauricie et du Centre-du-Québec. Lorsqu'elle prendra fin, dimanche, on souhaite avoir amassé 8000 kg de nourriture et 40 000 $ en argent.

«Beaucoup de nourriture est donnée par les chaînes d'alimentation, souligne le président du conseil. Les producteurs agricoles sont encore de bons partenaires. On a des légumes en quantité qui viennent des surplus des producteurs. Avec chaque tranche de 10 $, on va chercher pour une valeur de 130 $ de nourriture, car on paie seulement les frais de transport et de manutention.»

Mauricie-Centre-du-Québec invite les citoyens à donner l'équivalent de ce qu'ils dépensent lorsqu'ils vont manger dans un restaurant. Ceux qui préfèrent remettre des denrées non périssables à l'organisme sont aussi accueillis à bras ouverts.

«Tout est bon: les pâtes alimentaires, les soupes, les céréales, les confitures, le beurre d'arachides. On est confiant d'atteindre nos objectifs. Les gens sont généreux», dit M. Doucet.

D'autre part, Moisson Mauricie-Centre-du-Québec se prépare à inaugurer un nouveau service de transformation dans ses locaux de Trois-Rivières. Dès le début de 2015, une aire de transformation sera à la disposition de l'équipe et des bénévoles pour couper et congeler des légumes qui sont abondants actuellement. Plus de 100 000 $ sont investis dans cette installation et l'organisme lancera une campagne de financement après les Fêtes pour récolter de l'argent qui aidera à couvrir cette somme.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer