Faux départ pour la station-service Costco

L'inauguration des pompes à essence chez Costco a... (Photo: François Gervais Le Nouvelliste)

Agrandir

L'inauguration des pompes à essence chez Costco a connu un vif succès mercredi matin, jusqu'à ce qu'un problème force le géant à procéder à des réparations.

Photo: François Gervais Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Trois-Rivières)
L'ouverture des nouvelles pompes à essence du côté du géant Costco sur le boulevard des Récollets, à Trois-Rivières, a connu un faux départ, mercredi matin. Quelques heures après l'ouverture de la nouvelle station-service, un problème technique, possiblement dû à la condensation, a forcé le géant à fermer temporairement la station pour procéder aux réparations nécessaires.

«C'est un problème technologique qu'on s'affaire à régler présentement. On a bien confiance de pouvoir y parvenir très rapidement», a indiqué Ron Damiani, porte-parole de Costco Canada, peu après l'heure du dîner.

La station d'essence a été rouverte en début de soirée.

L'ouverture de la nouvelle station avait pourtant connu un bon succès dès les premières minutes mercredi matin, alors que les automobilistes faisaient la file pour acheter leur essence à coût moindre. Au moment de notre passage, vers 10 h mercredi matin, plus d'une dizaine d'automobilistes faisaient la file pour faire le plein d'essence.

Rappelons que Costco a l'habitude de vendre son essence plus près du coût d'acquisition que la plupart des autres détaillants, mais offre le service uniquement à ceux qui sont membres Costco. Mercredi matin, Costco affichait un prix de 1,199 $ le litre d'ordinaire, alors qu'il était en moyenne de 1,234 $ le litre chez la plupart des stations de Trois-Rivières.

«On observe toujours une différence de trois à quatre sous le litre entre les stations Costco et les autres détaillants dans les marchés où Costco est présent», rappelle Anne-Sophie Hamel du CAA-Québec.

Cette dernière ajoute aussi que lorsque le coût d'acquisition de l'essence baisse, les prix auront tendance à s'ajuster plus vite dans les marchés où un géant comme Costco tentera de se coller le plus possible à ce prix. «Au final, c'est le consommateur qui est gagnant dans ce genre de marché», consent Mme Hamel.

Mercredi, selon CAA Québec, le prix réaliste de l'essence en Mauricie aurait dû se situer à 1,198 $ le litre, mais il se trouvait en moyenne à 1,234 $ le litre. Le prix réaliste comprend le prix minimal d'acquisition de 1,123 $, avec une marge au détail de 7,5 cents le litre en Mauricie.

Au Centre-du-Québec, CAA-Québec estime que cette marge de profit est plus basse, notamment en raison de la compétition et des habitudes de consommation. La marge de détail est donc de 0,03 $ le litre, pour un pris réaliste qui se situerait à 1,156 $. Cependant, le prix moyen à la pompe dans cette région était de 1,182 $ le litre, mercredi.

Toutefois, dès que les automobilistes s'éloignent un peu de Trois-Rivières, ils peuvent trouver un prix à la pompe beaucoup plus près de celui de Costco.

À titre d'exemple, les stations d'essence de la municipalité de Saint-Étienne-des-Grès affichaient un prix à la pompe de 1,204 $ mercredi après-midi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer