L'Alliance de la fonction publique manifeste

Des membres de l'AFPC-Québec ont manifesté devant le... (Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Des membres de l'AFPC-Québec ont manifesté devant le Centre fiscal de Shawinigan-Sud. Des collègues en moins grand nombre les ont imités à Trois-Rivières, devant le Bureau des services fiscaux.

Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) D'ici aux prochaines élections fédérales qui doivent avoir lieu le 19 octobre 2015, l'Alliance de la Fonction publique du Canada, région du Québec (AFPC-Québec), entend dénoncer à chaque mois, autour du 19, les coupes du gouvernement conservateur dans les services publics.

Outre Montréal et Québec, des rassemblements ont également eu lieu lundi midi devant le Centre fiscal de Shawinigan-Sud et le Bureau des services fiscaux de Trois-Rivières alors que les syndiqués brandissaient des panneaux de brigadier sur lesquels on pouvait lire: arrêtons Harper.

La présidente du Conseil régional de la Mauricie pour l'AFPC-Québec, Sylvie Masse, a donné l'exemple du service au comptoir qui est fermé depuis le 31 octobre 2013 au bureau trifluvien.

Par ailleurs, même si le climat d'incertitude qui a déjà plané sur le Centre fiscal semble s'être dissipé, un porte-parole de l'AFPC-Québec, Patrick Leblanc, ajoute «qu'il n'y a rien d'assuré avec les conservateurs».

La face cachée des promesses

«Signe que les élections arrivent, le gouvernement conservateur a commencé à faire des promesses. Ce mois-ci, nous exposerons à nos membres la face cachée de ses promesses», a expliqué la vice-présidente exécutive régionale de l'AFPC-Québec, Magali Picard. Dans la documentation remise aux syndiqués, on s'attarde à la question des baisses d'impôt envisagées par le gouvernement Harper en se demandant «qui profite réellement de cette mesure».

On a tenu à rappeler que ces rassemblements de solidarité s'inscrivent dans la foulée des mobilisations du 19e jour du mois et vise à dénoncer les politiques du gouvernement conservateur.

L'AFPC représente plus de 178 000 membres au Canada. Au Québec, affiliée à la FTQ, l'AFPC-Québec regroupe plus de 40 000 membres dans le secteur public fédéral, les universités québécoises ainsi que dans le secteur privé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer