Alain Lamarre obtient un mandat avec l'Amphithéâtre

Alain Lamarre et Steve Dubé.... (Photo: Sylvain Mayer Le Nouvelliste)

Agrandir

Alain Lamarre et Steve Dubé.

Photo: Sylvain Mayer Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) La firme montréalaise Strataide, spécialisée notamment dans la recherche de commandites et la gestion de projets spéciaux, a obtenu un mandat au cours de la dernière année avec la Corporation de l'amphithéâtre de Trois-Rivières, a appris Le Nouvelliste. C'est cette firme qui avait embauché l'ancien directeur général adjoint de la Corporation, Alain Lamarre, qui avait quitté la corporation en septembre 2012 pour aller relever de nouveaux défis à Montréal.

M. Lamarre, ainsi que son équipe, travaillent donc de nouveau depuis le printemps dernier avec la Corporation, par le biais d'un contrat qui a été remporté après un appel d'offres, a tenu à spécifier le directeur général de la corporation, Steve Dubé.

«Nous avons lancé un appel d'offres en janvier 2014 parce que nous avions besoin d'une entreprise pour la recherche de commandites. Quatre entreprises ont été invitées à soumissionner et l'entreprise Strataide s'est avérée être le meilleur choix quant à la qualité de l'offre. Financièrement, c'était aussi la meilleure entente pour la Corporation de l'amphithéâtre», explique-t-il.

L'amphithéâtre a déjà trouvé son commanditaire principal, Cogeco, par le biais de démarches qui ont été menées par la permanence de la corporation. Toutefois, de nombreuses autres commandites restent à aller chercher, ce qui justifie en soi un travail à temps plein qui devra être fait par des gens qui possèdent l'expertise et les contacts, explique Steve Dubé.

«Ça prend des ententes pour les présentateurs collaborateurs pour chacun des spectacles. Nous avons aussi 16 loges à vendre, et il y a toute la stratégie entourant le financement qu'il faut regarder. Nous avions intérêt à nous entourer des meilleurs, car pour un tel projet, nous n'avons pas le choix de considérer aussi des entreprises au niveau provincial et national, autant que les entreprises locales, pour les commandites», croit Steve Dubé.

Le comité de sélection formé pour l'appel d'offres a donc fait une recommandation au conseil d'administration, qui a décidé à l'unanimité d'octroyer le mandat à Strataide.

Questionné à savoir s'il ne craignait pas une apparence de conflit d'intérêt, étant donné le lien entre M. Lamarre et la Corporation, Steve Dubé a martelé que le processus avait suivi son cours légal, et que les enveloppes cachetées avaient toutes été ouvertes en même temps. Par ailleurs, il a rappelé que M. Lamarre n'était pas actionnaire de la compagnie Strataide, mais bien employé, et que le contrat avait été signé avec la présidente de la firme, non pas avec Alain Lamarre.

«Le but, c'était de s'entourer des meilleurs. Je crois que nous y sommes parvenus. Et je ne cacherai pas que je suis bien content qu'Alain travaille de nouveau sur le projet, car il le connaît et il l'a à coeur. Et ça, c'est sans compter sa très grande expertise dans le domaine et les nombreux contacts qu'il peut amener et qui seront bénéfiques pour la suite des choses. Je suis très à l'aise avec ça», commente Steve Dubé.

Alain Lamarre avait quitté la Corporation de l'amphithéâtre le 21 septembre 2012 pour se joindre à la firme Strataide à Montréal. Quelques mois plus tard, une entente hors cour intervenait dans ce qu'on a appelé la saga Dubé-Lamarre.

Les deux hommes avaient entamé des poursuites pour avoir été suspendus de la Corporation alors que des allégations d'irrégularités administratives avaient été soulevées sur la gestion des Fêtes du 375e anniversaire de Trois-Rivières. Le duo avait finalement été blanchi de ces allégations, et un règlement total de 250 000 $ avait été conclu entre la Ville, la Corporation et les deux hommes pour régler ce litige.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer