Résolu ferme 2 machines à papier à Baie-Comeau: perte de 80 emplois

Les usines d'Amos, en Abitibi-Témiscamingue, et d'Alma (sur... ((Photo Gimmy Desbiens))

Agrandir

Les usines d'Amos, en Abitibi-Témiscamingue, et d'Alma (sur la photo), au Saguenay-Lac-Saint-Jean, seront aussi touchées, mais Résolu parle davantage «d'arrêts temporaires» en avançant des dates de reprise.

(Photo Gimmy Desbiens)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Produits forestiers Résolu fermera pour une durée indéterminée deux de ses trois machines à papier à son usine de Baie-Comeau, ce qui affectera 80 des 300 travailleurs de la production.

L'entreprise, qui a rencontré vendredi les syndicats et les élus de Baie-Comeau pour les aviser de sa décision, a précisé que les machines à papier un et trois cesseront de fonctionner à compter du 30 novembre. Ces deux machines ont une capacité de production de plus de 250 000 tonnes par année, sur un total de 463 000 tonnes.

Résolu explique que les problèmes d'approvisionnement de fibre au Québec, en partie causés par la présence de la tordeuse des bourgeons de l'épinette, et le coût élevé pour aller récolter la matière ligneuse ont motivé sa décision.

Les usines d'Amos, en Abitibi-Témiscamingue, et d'Alma, au Saguenay-Lac-Saint-Jean, seront aussi touchées, mais Résolu parle davantage «d'arrêts temporaires» en avançant des dates de reprise.

Le Syndicat des papetiers, qui représente 95 membres de l'usine de Résolu à Baie-Comeau, déplore les pertes d'emplois qui découleront de la fermeture des deux machines à papier. Le président du syndicat, Martin Lavoie, doute que le coût trop élevé de la fibre, invoqué par l'entreprise, soit l'unique raison de ces fermetures. Selon lui, il s'agirait également d'une stratégie de Résolu pour mettre de la pression sur le gouvernement Couillard afin d'obtenir des avantages.

M. Lavoie souligne que les impacts négatifs de ces mises à pied toucheront davantage que les 80 emplois mentionnés et que ce sont les plus jeunes travailleurs qui écoperont.

Le syndicat rencontrera sous peu la division des ressources humaines afin de minimiser les effets des pertes d'emplois.

Rappelons que Résolu ferme également son usine de Grand-Mère dès le 13 octobre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer