• Le Nouvelliste > 
  • Actualités 
  • > «Je suis assez fier de ce bilan»: le maire sortant de Shawinigan lance sa campagne électorale 

«Je suis assez fier de ce bilan»: le maire sortant de Shawinigan lance sa campagne électorale

Le maire sortant de Shawinigan, Michel Angers, a... (Sylvain Mayer)

Agrandir

Le maire sortant de Shawinigan, Michel Angers, a officiellement lancé hier soir sa campagne électorale.

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) «J'ai besoin d'un mandat solide», a déclaré hier Michel Angers à un auditoire conquis d'avance. Le maire sortant de Shawinigan qui lançait officiellement sa campagne électorale mise sur le bilan de son administration pour accéder une seconde fois à la mairie.

«Nous sommes en train de mettre Shawinigan sur la map avec plusieurs projets qui vont permettre de relancer notre économie. Je suis assez fier de ce bilan. La fondation est faite, il reste a construire la maison», a-t-il ajouté lors de son discours prononcé hier soir au Broadway Pub de Shawinigan. «Est-ce que mon bilan est suffisamment positif pour penser que les gens vont encore me donner leur confiance? La réponse est oui.»

Il a notamment souligné «la réussite» du tournoi de la Coupe Memorial ainsi que de la finale des Jeux du Québec en 2012. «Le sentiment de confiance et d'appartenance est là pour rester. Nous avons réussi ce qu'une autre Ville n'aurait pas réussi. Je souhaite qu'on continue de vivre dans un endroit aussi prestigieux que celui de la Ville de Shawinigan.»

À l'heure où de nombreux scandales de corruption affectent le monde municipal, Michel Angers n'hésite pas a affirmer que son administration a «été sans tache». 

«Je me suis engagé il y a quatre ans a être honnête et sincère. Personne n'a eu au cours des quatre dernières années un doute sur mon honnêteté et mon intégrité, ni à moi ni à aucun de mes collègues du conseil municipal», a déclaré Michel Angers. 

Par ailleurs, le maire sortant estime qu'il a appliqué une «gestion responsable» des finances de la Ville. 

Il soutient que son administration a su créer un contexte favorable à la création d'emplois et au développement économique.

Michel Angers désire lors d'un deuxième mandat créer des emplois mais aussi s'attaquer à la baisse démographique que connaît Shawinigan ainsi que lutter contre la pauvreté et l'exclusion sociale. 

Le maire sortant prend aussi l'engagement qu'une nouvelle vocation sera trouvée pour le site de l'aluminerie de Shawinigan, dont la fermeture a été annoncée l'été dernier. «Je suis plus que convaincu que dans quatre ans nous aurons redynamisé le site. J'espère qu'il y aura autant d'emplois qu'on en a perdus. Et ça, pour les 25 ou 35 prochaines années.»

M. Angers s'est félicité d'avoir obtenu du ministère du Développement durable et de l'Environnement le droit pour Shawinigan de continuer à puiser son eau potable dans les lacs à la Pêche et des Piles. 

«C'est ce dont je suis le plus fier. Ce fut une bataille très difficile qui va voir son aboutissement juste après la campagne électorale. C'est plus de 40 millions $ qu'on aura économisés collectivement. Il s'agit de ma plus grande victoire.»

Michel Angers se défend bien d'avoir trop «dépensé» l'argent des contribuables. Le maire sortant répond à ceci en affirmant que: «certains veulent laisser la ville à l'abandon et certains souhaitent qu'on mette la ville directement aux soins palliatifs pour s'assurer qu'on s'éteigne tout doucement». 

Le maire de Shawinigan entend démontrer la semaine prochaine que son administration «investit» judicieusement l'argent public. «C'est trop simple de dire qu'on dépense trop. Sur 81 millions $ en infrastructures qui ont été pour moi investis, 49 millions le sont en subventions. Je fais quoi avec les égouts et l'aqueduc qui arrivent en fin de vie?» 

Plusieurs membres du conseil municipal sortant ont assisté hier au lancement de la campagne électorale de Michel Angers. Les conseillers Pierre Giguère, Josette Allard-Gignac, Bernard Cayouette, Jean-Yves Tremblay, Alain Lord et Serge Aubry étaient présents hier soir au Broadway Pub pour entendre le discours du maire sortant.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer