Pauline Marois donne le feu vert à la phase 2 du CHRTR

Partager

Le Nouvelliste

La direction du Centre hospitalier régional de Trois-Rivières (CHRTR) a poussé un grand soupir de soulagement hier matin, en apprenant de la bouche même de la première ministre Pauline Marois qu'elle avait enfin le feu vert pour terminer les plans et devis et lancer la construction de la phase 2 de l'agrandissement du Centre hospitalier régional de Trois-Rivières.

Pour cette annonce de 50 millions $ qui marquait la réconciliation de la Mauricie avec son gouvernement, la première ministre était accompagnée du ministre de la Santé et des Services sociaux,  Réjean Hébert, ainsi que du ministre du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs et responsable de la région, Yves-François Blanchet.

À ceux qui montraient des doutes quant à la suite des choses, la première ministre a répondu fermement qu'après avoir mis de l'ordre dans ses finances et fait des choix responsables dans le cadre du Plan québécois des infrastructures, son gouvernement avait sélectionné des projets porteurs pour le développement socioéconomique du Québec et que celui du CHRTR en faisait partie.

«L'annonce d'aujourd'hui s'inscrit dans cette perspective et cette nouvelle étape, a-t-elle déclaré. Je suis d'autant plus heureuse de donner le coup d'envoi à ce projet, qui était attendu depuis 2003. Tout vient à point à qui sait attendre. Vous avez été bien patients. Il est grand temps que ce projet soit mené à terme. Tout dernièrement encore, des changements ont été apportés pour l'optimiser.»

Il n'est donc plus question de faire marche arrière. Les plans et devis devront être terminés en 2013 afin de procéder à un appel d'offres en 2014, suivi des travaux en 2015, leur achèvement en 2017, pour terminer avec le réaménagement à l'intérieur du CHRTR en 2018. Rappelons que le projet de redéploiement prévoit la construction d'une nouvelle aile de quatre étages qui accueillera 50 lits, portant le nombre total de lits du CHRTR à 478, soit un agrandissement de plus de 11 400 mètres carrés. «On espère après ces travaux voir un impact positif sur l'accès à l'urgence et aux services spécialisés de chirurgie et d'hospitalisation, dont les besoins sont croissants», n'a pas manqué de souligner la directrice générale du CHRTR, Lucie Letendre.

La médecine générale pourra donc compter sur des espaces neufs. On déménagera deux unités vétustes dédiées au programme des personnes âgées et de médecine familiale. La nouvelle construction recevra les services de neurologie (volet ambulatoire) de pneumologie, ainsi que la clinique externe de diabète et les locaux de formation et

d'administration.

La directrice du CHRTR a par ailleurs eu la bonne surprise d'apprendre que l'annonce des 50 millions $ s'accompagnait d'un bonus, car contrairement à ce qu'elle croyait, les 6 millions $ déjà dépensés pour la préparation des plans et devis s'ajoutent aux 50 millions $. «Nous avons bien vérifié, a précisé Mme Marois, et c'est en plus et non en moins.»

Les architectes et ingénieurs sont donc présentement à l'oeuvre pour compléter les plans en question, et ce, autant pour l'agrandissement que le réaménagement. Avec l'annonce d'hier, ils assurent qu'il n'y aura pas de délais supplémentaires. «C'est un message rassurant pour les intervenants qui maintiennent jour après jour des soins et services de qualité pour la population, et ce, malgré les impacts croissants du manque d'espaces et la vétusté de certains secteurs», a souligné Lucie Letendre.

Le ministre Réjean Hébert, pour qui c'était la première visite au CHRTR en tant que ministre de la Santé, a souligné pour sa part que ce projet était important et que cette modernisation permettra de répondre aux plus hautes normes avec des chambres privées, ce qui garantira une meilleure prévention des infections.

Le ministre Yves-François Blanchet a déclaré quant à lui que «prendre une décision responsable», c'était faire des choix difficiles, (une allusion «au choix responsable» de fermer la centrale nucléaire Gentilly-2,) mais que la décision d'hier était à la fois responsable et une bonne nouvelle. «Je suis content d'être ici, c'est la première fois. Je vous félicite pour la qualité de ce dossier, pour votre confiance et votre patience. Je suis toujours sensible aux dossiers qui touchent le coeur des citoyens. Avec une annonce comme celle d'aujourd'hui, la Mauricie est équipée comme jamais pour son développement.» La députée de Trois-Rivières, Danielle St-Amand, ne boudait pas son plaisir, hier. «Je suis contente, c'est l'accomplissement de notre travail depuis quatre ans, a-t-elle affirmé. On avait annoncé les plans et devis en mai dernier. L'argent était réservé dans le plan quinquennal du PQI. Ils viennent simplement confirmer ce qu'on avait annoncé. C'est la continuité et pour moi, c'est la satisfaction du devoir accompli», a-t-elle conclu.

Et l'hémodynamie...

Même si la phase II de l'agrandissement du Centre hospitalier régional de Trois-Rivières demeure le principal dossier de cet établissement, il n'en reste pas moins que d'autres projets suivent leur cours, dont celui de l'hémodynamie. La direction du CHRTR et les médecins responsables de ce dossier n'allaient pas laisser passer le ministre de la Santé et des Services sociaux, Réjean Hébert, sans lui en toucher un mot. Surtout que le projet a fait l'objet d'une annonce par l'ex-ministre de la Santé, Yves Bolduc, l'année dernière.

Le docteur Mark Garand, président du CMDP et cardiologue, a confirmé ces échanges tandis que le directeur général de l'Agence de santé et des services sociaux, Gaétan Lamy, a confié que les discussions se faisaient maintenant entre les agences de santé et le ministère. «Il est question de ramener dans la région la clientèle qui reçoit des soins ailleurs, a-t-il déclaré. L'arbitrage, si on peut l'appeler ainsi, se fait par le ministère de la Santé. Il reste ce détail à régler et il devrait l'être prochainement. On espère qu'autant que faire se peut, l'argent suivra la clientèle, mais je ne peux le garantir, c'est un bout qui relève du ministère.»

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer