Force 3R passe en mode électoral

Le président de Force 3R, Pierre Clouâtre, assure... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Le président de Force 3R, Pierre Clouâtre, assure que son parti présentera une personnalité d'envergure pour être candidate à la mairie.

Stéphane Lessard

Partager

Sur le même thème

(Trois-Rivières) Le parti politique municipal Force 3R se prépare pour les prochaines élections. Le parti entend présenter des candidats dans la plupart des districts électoraux de Trois-Rivières lors du scrutin qui aura lieu l'automne prochain.

Joan Hamel entend être la candidate dans le... (Photo: Stéphane Lessard) - image 1.0

Agrandir

Joan Hamel entend être la candidate dans le district de Rigaud aux prochaines élections municipales.

Photo: Stéphane Lessard

Réunis samedi en assemblée générale, quelques membres de la formation politique ont affirmé qu'ils souhaitaient l'élection l'automne prochain d'un maire rassembleur pour qui le travail d'équipe est une valeur importante.

«Nous avons besoin d'un administrateur qui ne sera pas là pour son bien personnel, mais bien pour le bien des citoyens», lance le président de Force 3R, Pierre Clouâtre, qui a été reporté dans ses fonctions ce week-end.

Le président soutient de plus que le parti présentera un candidat à la mairie ainsi que des candidats dans «la plupart sinon la totalité» des districts électoraux. Toutefois, Pierre Clouâtre se garde bien de divulguer l'identité des candidats. Ceux-ci seront connus lors de l'assemblée d'investiture du parti, qui devrait avoir lieu en août. Par contre, le parti assure qu'une personnalité d'envergure est pressentie pour être candidate à la mairie.

M. Clouâtre affirme aussi que le parti ne ferme pas la porte aux conseillers municipaux actuellement en poste qui désireraient se présenter sous la bannière de Force 3R. Toutefois le président du parti prétend qu'aucune démarche en ce sens n'a été réalisée.

«Nous n'avons fait aucune démarche pour recruter des gens qui sont déjà au conseil. Nous voulons faire un changement d'atmosphère et d'orientation. Pour le faire, nous avons besoin de nouvelles idées et de nouvelles personnes.»

Pierre Clouâtre dément par ailleurs qu'un rapprochement entre Force 3R et le Regroupement trifluvien, cette organisation politique qui tente de se faire une place sur l'échiquier politique municipal à Trois-Rivières, ait été amorcé.

«Nous n'avons jamais approché qui que ce soit pour faire des rapprochements. Nous avons notre propre agenda et notre propre stratégie. Nous allons de l'avant sans tenir compte de ce qui se passe ailleurs», martèle M. Clouâtre qui ajoute qu'une entente entre Force 3R et le Groupe des sept au sujet d'un candidat commun à la mairie n'est pas plus envisagée.

«Ça n'a jamais été dans les plans. Nous avons rencontré des conseillers de ce groupe en août dernier. La seule chose qu'ils nous ont demandé, c'est de ne pas présenter de gens de leurs districts électoraux. Ce n'est pas comme ça qu'on fait un rapprochement», estime M. Clouâtre.

La secrétaire de ce parti, Joan Hamel, a manifesté son intention de briguer le poste de conseillère dans le district électoral de Rigaud. Elle désire se présenter sous la bannière de Force 3R, car elle souhaite travailler en équipe. «Les chicanes au conseil municipal n'ont pas lieu d'être»,

dit-elle.

Par ailleurs, la directrice des communications de Force 3R, Carolle Souline, songe sérieusement à se présenter dans le district des Terrasses.

Les membres de Force 3R ont refait samedi les statuts et règlements du parti. Par la suite, la trentaine de membres présents ont élaboré les priorités du parti.

Rappelons que Force 3R avait présenté un candidat à la mairie de Trois-Rivières en 2009. André Carle s'était par contre incliné contre le maire sortant, Yves Lévesque.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer