Où sont les élèves de la région?

La Cité de l'énergie a accueilli 85 élèves... (Photo: Krystine Buisson)

Agrandir

La Cité de l'énergie a accueilli 85 élèves du deuxième secondaire du Collège des Compagnons, de la Commission scolaire des Découvreurs, le 26 février dans le cadre d'une visite éducative.

Photo: Krystine Buisson

Partager

Guy Veillette
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Au moment où le maire de Shawinigan lance un nouvel appel sur l'importance d'encourager les entreprises locales, la direction de la Cité de l'énergie se demande pourquoi le site est pratiquement ignoré par les écoles de la région dans le cadre de leurs visites éducatives.

Ainsi, l'an dernier, l'attraction a reçu 159 élèves de la Commission scolaire de l'Énergie et 193 de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy. Pendant ce temps, les écoles de l'extérieur de la région accouraient à Shawinigan, puisque 16 679 jeunes d'ailleurs au Québec ont pu visiter le site. Précisons que la CS de l'Énergie regroupe 8586 élèves de niveaux primaire et secondaire en 2012-2013. À la CS du Chemin-du-Roy, ils sont 15 415.

En fait, la Cité de l'énergie reçoit de plus en plus d'élèves au fil des années, ce qui l'incite à revoir son matériel didactique.

«Nous travaillons sur un nouveau guide numérique», explique Mario Lachance, responsable de l'animation. «On vise les mêmes clientèles du primaire et du secondaire, en lien avec les objectifs du ministère de l'Éducation. Nous aurons des tablettes iPad dans les salles d'exposition, partout au centre de sciences et possiblement aussi à la centrale de la Northern Aluminium Company. Les élèves auront un questionnaire entre les mains et ils iront mettre leurs réponses sur la tablette. Tout se corrigera de façon automatique et le professeur pourra l'entrer dans sa propre évaluation en classe, s'il le désire. C'est assez novateur.»

Robert Trudel, directeur général de la Cité de l'énergie, mentionne que ces visites conservent évidemment un caractère très pédagogique.

«Ce n'est pas comme aller à Valcartier», image-t-il. «Ce n'est pas une journée de congé. Mais le gouvernement favorise cela. Par contre, du côté des écoles, c'est plus difficile, surtout dans la région où le nombre de visites est à peu près nul.»

À l'inverse, M. Trudel observe beaucoup plus d'intérêt des établissements de Montréal et de Québec, particulièrement chez les institutions privées. Les jeunes de 3e, 4e, 5e et 6e année, ainsi que de deuxième et quatrième secondaire, sont particulièrement visés par les thématiques des sciences, de la technologie et de l'histoire qui sont proposées.

Ce qui n'empêche toutefois pas les autres niveaux de pouvoir être accueillis. Même que depuis quelques années, de plus en plus de services de garde proposent ces visites aux tout-petits.

Pour les dirigeants, le manque d'intérêt des écoles de la région demeure un grand mystère.

«Nul n'est prophète dans son pays», ose M. Trudel. «Pourtant, dès le début de l'année scolaire, ça n'arrête pas. J'ai vu des journées de 400 élèves!»

«En juin, on refuse du monde», ajoute M. Lachance.

M. Trudel fait remarquer que cet intérêt suit celui de la population locale envers la Cité de l'énergie.

En novembre 2011, le directeur général avait sérieusement remis en doute le résultat d'un sondage Segma Recherche qui indiquait que 53 % des Shawiniganais avaient assisté au spectacle Éclyps au cours des cinq années précédentes. Ses données à l'interne indiquaient plutôtque cette proportion n'atteignait que 22 %.

«Quand nous sortons les statistiques des gens de Shawinigan qui ont visité la Cité de l'énergie, on arrive à peu près à 15 %», souligne M. Trudel. «Le bon côté, c'est que 85 % de nos visiteurs consomment dans les restaurants et les hôtels de la région. Par contre, on fait quelque chose de bien dans notre ville et notre population ne vient pas nous voir. Quand on ne connaît pas le produit, on ne peut pas le vendre!»

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Actualités

    Un constat sans justification

    Le constat du manque d'intérêt des écoles de la région pour les visites éducatives à la Cité de l'énergie netrouve aucune explication particulière. »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer