La rencontre entre PKP et le maire Lévesque reportée

Pierre Karl Péladeau devait rencontrer le maire de... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Pierre Karl Péladeau devait rencontrer le maire de Trois-Rivières lundi. Une rencontre qui a finalement été reportée.

Le Soleil, Erick Labbé

Partager

(Trois-Rivières) La rencontre entre le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, et le dirigeant de Québecor, Pierre Karl Péladeau, qui devait avoir lieu lundi a finalement été reportée à une date ultérieure.

Le maire de Trois-Rivières Yves Lévesque.... (Photo: Émilie O'Connor) - image 1.0

Agrandir

Le maire de Trois-Rivières Yves Lévesque.

Photo: Émilie O'Connor

Ce report a été confirmé autant par le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, que par le vice-président aux affaires publiques de Québecor, Martin Tremblay. Ce dernier n'a pas voulu élaborer sur les sujets dont il aurait été question lors de cette rencontre ainsi que sur les raisons pour lesquelles la rencontre a été reportée.

Mais selon ce que Le Nouvelliste a appris, il semble que le dirigeant de Québecor n'ait

pas apprécié qu'il soit question de cette rencontre dans les médias.

Le porte-parole de Québecor tient néanmoins à démentir les rumeurs à l'effet que la multinationale avait l'intention d'implanter une équipe de la Ligue américaine de hockey dans la cité de Laviolette.

«En aucun temps, il n'a été question d'amener une équipe de la Ligue américaine de hockey à Trois-Rivières», a simplement déclaré M. Tremblay, avant de refuser de répondre à d'autres questions sur le sujet.

Le maire de Trois-Rivières a indiqué quant à lui que le principal sujet dont il était prévu de discuter lors de la rencontre était l'appel d'offres qui sera lancé prochainement concernant la gestion de l'amphithéâtre extérieur qui verra le jour sur le site de Trois-Rivières sur Saint-Laurent. Il est d'ores et déjà connu que Québecor fait partie des entreprises en lice pour obtenir la gestion des activités de l'amphithéâtre.

«La rencontre n'avait pas pour but de parler de la venue d'une équipe de la Ligue américaine. Il n'y a pas encore d'équipe de la Ligue nationale à Québec, alors ça aurait été prématuré de parler d'un possible club-école à Trois-Rivières. Mais comme on a dit que le colisée allait être un équipement sportif et culturel, on veut donc maximiser son utilisation», a-t-il indiqué en laissant alors sous-entendre qu'il aurait pu être question du nouvel aréna de 5000 places qui sera construit au Complexe sportif Alphonse-Desjardins.

Le maire a également confirmé que cette rencontre aurait été la troisième avec un des joueurs majeurs de l'industrie du spectacle qui pourraient hériter de la gestion de l'amphithéâtre.

L'une de ces entreprises, dont il n'a pas été possible de connaître l'identité, s'est d'ailleurs montrée intéressée à également organiser des spectacles dans le futur colisée.

Autant le maire que le porte-parole de Québecor n'ont voulu dire si une nouvelle date avait été évoquée concernant la reprise de cette rencontre.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer