Les Cataractes surprennent les Saguenéens

Le gardien Marvin Cüpper a tenu tête aux... (Photo: Le Quotidien)

Agrandir

Le gardien Marvin Cüpper a tenu tête aux Saguenéens, et permis aux Cataractes de l'emporter, hier.

Photo: Le Quotidien

Partager

(Le Quotidien) Les Saguenéens se sont inclinés 4 à 3 face à la pire équipe de la LHJMQ, les Cataractes de Shawinigan, hier soir au centre Georges-Vézina. «C'est inacceptable. On a laissé nos casques de travailleurs au vestiaire et on a mis nos casques de vedettes.»

Marc-Étienne Hubert n'était vraiment pas fier de ses protégés, hier soir. «On a joué une bonne première mais leur gardien a fait de gros arrêts. Ensuite, en deuxième, on a connu un gros passage à vide. Nous n'avons pas voulu travailler. Nous avons oublié ce qui a fait notre succès.»

En première, les Sags ont mieux joué que leurs adversaires, dominant 7 à 1 dans les chances de marquer, dans cet engagement. Scott Carrier, avec son premier en carrière dans la ligue, a ouvert la marque.

Avec cinq minutes de jouées en deuxième, Mason Gray, sur un tir voilé, a déjoué Christopher Gibson, faisant 1 à 1. Les Sags n'ont pratiquement rien fait qui vaille, lors de cette période. Les Cataractes ressemblaient soudainement à une bonne formation.

«On a peut-être manqué de respect envers Shawinigan. On a joué avec beaucoup, beaucoup, de prudence. On a pas voulu prendre de chances... On va devoir se regrouper. Notre exécution n'a pas été bonne, on faisait des passes dans les patins (...) J'ai des gars qui jouent leur place dans cet alignement. Alexandre Roy, Gabriel Gagnon et Philippe Archambault vont revenir, éventuellement. Ce n'est pas le temps pour les gars de se pogner les fesses. Les joueurs se sont très mal préparés individuellement.»

En troisième, Peter Sakaris a profité d'une mauvaise manoeuvre en défensive des Bleus pour intercepter une passe et donner l'avance aux siens. Quelques secondes plus tard, en avantage numérique, Laurent Dauphin a marqué son 20e de la saison. Acharné autour du filet, la recrue a une fois de plus bien joué hier.

Environ deux minutes plus tard, Dylan Labbé a fait 3-2 d'un beau tir qui a complètement déjoué Gibson. Félix-Antoine Bergeron a fait 4 à 2, mais Sébastien Sylvestre, d'un lancer qui a surpris Marvin Cüpper, a redonné espoir aux siens. Les Sags ont retiré Gibson avec environ 1 min50s à jouer, mais ne sont pas parvenu à marquer.

«Les équipes qui travaillent fort partent avec les victoires», note Marc-Étienne Hubert.

De l'autre côté de la patinoire, l'entraîneur des Cataractes, Denis Chalifoux, était bien content de se sauver avec les deux points. «Nous avons été très lents à démarrer en première, mais par la suite nous avons été plus énergiques. Cupper a été très bon. Il est notre MVP depuis le début de la saison. On a battu notre bête noire. Gagner à Chicoutimi n'est jamais facile.»

Les Saguenéens auront l'occasion de se reprendre, aujourd'hui, alors qu'ils reçoivent le Rocket de l'Ile-du-Prince-Édouard à 16h. Marc-Étienne Hubert n'a pas voulu confirmer qui serait devant le filet, mentionnant qu'il avait «deux options.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer