Neige samedi, froid à partir de lundi

La neige sera de la partie en fin... (Photo: Stéphane Lessard)

Agrandir

La neige sera de la partie en fin de semaine avant que le froid intense revienne pour plusieurs jours.

Photo: Stéphane Lessard

Partager

Sur le même thème

Marie-Eve Lafontaine et La Presse Canadienne
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Alors que le temps froid prendra temporairement congé ce week-end au Québec, une bonne quantité de neige est attendue cette fin de semaine. Une bordée qui pourrait se transformer en véritable tempête dès samedi soir.

Selon Environnement Canada, une perturbation en provenance de l'Ouest canadien laissera derrière elle entre 15 et 25 centimètres de neige, principalement sur les régions situées au nord du Saint-Laurent. Au sud, les accumulations seront moindres, soit environ dix centimètres.

À Trois-Rivières, il devrait commencer à neiger cette nuit. «Ça va débuter lentement. Les précipitations plus abondantes sont prévues à compter de samedi soir. C'est vraiment en soirée que ça va commencer à être plus problématique avec la neige qui va s'intensifier et des vents qui vont s'élever de façon un peu plus substantielle», explique André Cantin, météorologue à Environnement Canada.

À Trois-Rivières, près de 15 cm de neige sont attendus, alors que plus au nord, on peut s'attendre à 20 à 25 cm de neige. Le bon côté de tous ces flocons, outre pour les sports d'hiver, c'est que les températures vont s'adoucir cette fin de semaine pour revenir plus près des normales et peut-être même légèrement au-dessus.

Mais dès dimanche, les températures vont être à la baisse et lundi, l'air arctique envahira de nouveau le Québec, au moins jusqu'à jeudi. «On va revenir avec des conditions de froid intense. Lundi matin, il va faire autour de -25 à - 30 avec du vent», mentionne M. Cantin.

Les températures seront de 10 à 15 degrés en dessous des normales saisonnières. Elles devraient varier entre moins 25 et moins 30 la nuit, et moins 15 à moins 20 le jour.

«Il faut remonter à 2009 pour avoir une vague de froid comparable. En 2005, on avait eu aussi une vague de froid importante qui avait quand même duré tout près d'une dizaine de jours. Ce sont des choses auxquelles on n'a pas été habitué au cours des deux ou trois dernières années», note M. Cantin.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer