Défi ski 12h Leucan: objectif de 80 équipes et de 72 000 $

À la conférence de presse annonçant la tenue... (Photo: Roland Paillé)

Agrandir

À la conférence de presse annonçant la tenue du troisième Défi ski 12 h Leucan, on retrouvait entres la mignonne Charlotte Bouvette (à l'avant-plan), sa soeur, Simone Lyonnais, et sa mère, Geneviève Brunelle, avec la petite Julie dans les bras, et en arrière: Pascal Guité, porte-parole régional de l'événement, Claudia Villemure de Leucan, Joey Scarpellino, porte-parole provincial, Marc-André Bouvette et le papa de la famille, Jean-François Bouvette.

Photo: Roland Paillé

Partager

Sur le même thème

Roland Paillé
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Dès ses débuts, le Défi ski 12 h Leucan s'est imposé dans la région, et à sa troisième édition, l'organisation souhaite accueillir 80 équipes (de quatre skieurs ou planchistes chacune), et recueillir 72 000 $.

On a dévoilé, mercredi en conférence de presse, les grandes lignes de l'événement qui se tiendra le samedi 9 mars, de midi à minuit, au centre de ski Vallée du Parc. Outre le personnel de Leucan Mauricie et Centre-du-Québec, on retrouvait sur place le porte-parole provincial de l'événement, le comédien Joey Scarpellino (qui campe Thomas dans la série Les Parent), l'animateur radiophonique Pascal Guité, porte-parole régional, et la famille Bouvette de Shawinigan, qui agit comme famille porte-parole. Pour l'acteur, qui est sensible à la cause de Leucan, c'est la deuxième année qu'il est le porte-parole provincial du Défi ski. L'an dernier, il avait même dévalé les pentes de Vallée du Parc.

En 2012, cette activité de financement avait attiré 71 équipes (284 participants) qui ont remis à Leucan 65 000 $. Cette année, on a levé la barre, mais on est confiant d'atteindre l'objectif. «On a l'intention d'en faire un succès, comme par les années précédentes», a lancé Claudia Villemure, responsable de projet à Leucan.

Geneviève Brunelle a rappelé le drame qui a frappé sa famille le jour où la petite Charlotte a été diagnostiquée d'une tumeur au cervelet alors qu'elle n'avait que 15 mois. Âgée aujourd'hui de quatre ans, la gamine est pleine de vie: elle va à la garderie et suit des cours de danse. Comme dit son père: «Elle mène une vie normale». Quand le Défi ski battra son plein en mars, la famille célébrera les trois ans de rémission de la fillette.

Cette famille est impliquée dans le Défi ski 12 h Leucan depuis ses débuts. En 2011, l'équipe de Geneviève et Jean-François Bouvette (les parents) avait recueilli le plus d'argent, avec plus 6400 $. L'an dernier, comme la maman était enceinte de Julie, c'est Simone, neuf ans, qui a pris la relève avec des amies, et c'est leur quatuor qui a remis le plus d'argent à Leucan, soit plus de 4000 $.

Claudia Villemure a aussi rappelé ce que la recette de cette journée permet de faire. «C'est une campagne de financement qui permet de venir en aide aux enfants et aux familles de notre région. Quand un diagnostic tombe, c'est toute la famille qui est touchée. L'objectif de Leucan, c'est d'offrir différents services à ces familles-là.»

Les personnes intéressées à prendre part au Défi ski peuvent inscrire leur équipe à www.defiski.com.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer