Labeaume élu 4e meilleur maire au monde

Régis Labeaume... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Régis Labeaume

Photothèque Le Soleil

Partager

Sur le même thème

Marie-Michèle Sioui
La Presse Canadienne
Montréal

Les idées de grandeur de Régis Labeaume se sont révélées payantes: le coloré maire de la ville de Québec a été élu quatrième meilleur maire au monde en 2012 par la Fondation City Mayors.

Au terme de deux rondes de vote auxquelles ont participé 463 000 personnes à travers la planète, Régis Labeaume s'est hissé dans le peloton de tête du palmarès des maires, n'étant devancé que par des maires indonésien, australien et espagnol.

C'est le poids des arguments apportés par les participants au concours - et non seulement le nombre de votes- , qui a permis à la Fondation de faire son choix.

Pas étonnant, donc, que le «meilleur maire», selon Pierre D. de Québec, cet homme «dévoué à 100 pour cent à sa population», (en référence à ce que l'internaute «Nordique» de Québec également a écrit sur le site web du concours), ait remporté un tel honneur.

«Grâce à monsieur Labeaume, j'ai créé un nouveau mot: tri-clone!», a partagé Michel C., de Québec. «J'aimerais que le maire Labeaume soit un tri-clone: maire de Québec, premier ministre du Québec et premier ministre du Canada!»

Au fil des témoignages en soutien au maire de Québec, il semble que ce soit le dynamisme de celui-ci qui ait davantage retenu l'attention, notamment la capacité de M. Labeaume à attirer des artistes internationaux et à créer des événements à grand déploiement dans la Vieille Capitale.

Le grand gagnant du concours de la Fondation City Mayors est Inaki Azkuna, maire de Bilbao en Espagne, notamment pour avoir fait de cette ville un pôle touristique. La mairesse Lisa Scaffidi, de Perth, en Australie, arrive deuxième, tandis que Joko Widodo, qui dirige la capitale indonésienne Jakarta, prend le troisième rang. Régis Labeaume est le seul Canadien à profiter d'une place dans le top 10 des meilleurs maires de 2012.

La Fondation City Mayors, un groupe de réflexion international, organise depuis 2004 le concours du meilleur maire au monde. Elle dit rechercher des maires honnêtes, dotés de leadership et de vision, et capables de gérer les villes avec intégrité.

Et c'est peut-être cette dernière caractéristique qui a séduit les supporteurs du maire Labeaume.

«Mon maire est un homme franc et direct, comme on n'en voit plus. La plupart sont achetables, mais pas lui: il est trop fier d'être honnête. Tout ce qu'il pense et promet, c'est pour le bien de sa ville et des citoyens. On est très heureux d'être représentés par un homme aussi fanatique pour faire de sa ville la plus belle et la plus sécuritaire du monde. (...) Vive notre maire!», a écrit Jacques J, de Québec, pour justifier son choix.

«Si seulement il était le maire de Montréal», a quant à elle écrit Carole C., identifiée comme Canadienne sur le site Web, sans mention de la ville où elle habite.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer