Les organismes d'aide ne peuvent pas chômer

Même s'ils ont bénéficié de la générosité de... (Photo: Émilie O'Connor)

Agrandir

Même s'ils ont bénéficié de la générosité de la population au cours des dernières semaines, les organismes d'aide aux plus démunis ne doivent pas chômer afin d'être en mesure de répondre à la demande sans cesse grandissante. La coordonnatrice des événements et des relations publiques pour Moisson Mauricie/Centre-du-Québec, Geneviève Marchand, que l'on voit ici en compagnie du bénévole Brian Morin, en sait quelque chose.

Photo: Émilie O'Connor

Partager

Sur le même thème

(Trois-Rivières) Après avoir bénéficié de la générosité de la population dans les semaines qui ont précédé la période des Fêtes, les organismes d'aide aux plus démunis doivent rapidement se remettre à la tâche afin de s'assurer d'être en mesure de répondre aux besoins, et ce, tout au long de l'année.

Même si les sommes d'argent et les denrées qu'ils ont amassées dans le cadre des différentes campagnes de sollicitation qui ont ponctué le mois de décembre leur permettront pour la plupart de passer au travers des prochains mois, pas question pour les différents organismes d'aide de s'asseoir sur leurs lauriers.

Avec la demande qui ne cesse d'augmenter, ils doivent tout de suite travailler afin d'être fin prêts lorsque les réserves accumulées seront écoulées.

«Cette année, les résultats de nos événements de collecte ont été au-delà de nos prévisions. Ça nous a donné un bon coup de pouce. On voit que les gens nous soutiennent beaucoup, que ce soit les entreprises ou la population. Le déficit que nous anticipions au 31 mars 2013 sera donc moins important que prévu. Mais nous avons toujours besoin de nourriture ou de dons car les besoins sont toujours criants.

«Nous savons par expérience que les demandes d'aide alimentaire seront assez importantes au cours des prochaines semaines. Après les Fêtes, en janvier et février, les gens reçoivent des grosses factures, notamment d'électricité. Ce sont des grosses dépenses qui auront un impact direct sur le nombre de personnes que l'on va aider. Il faut donc être prêts», explique la coordonnatrice des événements et des relations publiques pour Moisson Mauricie/Centre-du-Québec, Geneviève Marchand.

Du côté des Artisans de la Paix de Trois-Rivières, la générosité dont ont fait preuve les gens en décembre et les subventions récurrentes permettent à l'organisme de répondre adéquatement à la demande. Mais les dons et le financement dont bénéficie l'organisme ne suffisent pas toujours en cas de coup dur.

«Pour les premiers six mois de l'année, on surfe un peu sur les restants de Noël. Comme on a livré moins de paniers de Noël que l'on pensait cette année, on va se servir de ces produits pour notre tablée populaire. Mais tout ce qui touche à l'entretien de la bâtisse, il faut trouver des sous pour ça», indique le directeur général de l'organisme, Robert Tardif.

Si la situation de Moisson Mauricie/Centre-du-Québec semble vouloir se stabiliser, ce n'est pas encore le cas pour celle de la Tablée populaire de Shawinigan.

Bien que l'organisme ait récemment reçu une somme de 18 000 $ du programme de soutien aux organismes communautaires de l'Agence de santé et des services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec, ce qui lui permettra de souffler un peu pendant quelques semaines, sa situation est toujours critique. Néanmoins, des pourparlers sont présentement en cours et d'autres débuteront prochainement avec des personnes et des organismes intéressés à aider la tablée à se sortir de cette difficile situation.

En décembre, les administrateurs envisageaient que le déficit accumulé de l'organisme se chiffrerait à plus de 100 000 $ à la fin de l'année fiscale en cours.

«C'est un service essentiel que nous offrons. Il y a de l'espoir présentement et nous ne lâcherons pas le morceau», mentionne le président du conseil d'administration, Jocelyn Ricard.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer